Réfléchissez et devenez riche par Napoléon Hill : Partie 2 (11/60)

/

« Réfléchissez et devenez riche » est un livre épatant. Dans l’escale précédente de ce défi, nous avions découvert les six premières étapes vers la richesse et le succès. Nous avions ainsi étudié le désir, la foi, l’autosuggestion, la spécialisation, l’imagination créatrice et l’élaboration de plans.

Découvrons à présent les sept dernières étapes qui, suivies à la lettre, vous conduiront vers le succès et la prospérité.

Ce résumé constitue la onzième étape de mon défi super ambitieux.

Réfléchissez et devenez riche

Chapitre 8 : Septième étape vers la richesse : la décision

L’indécision, l’hésitation et la procrastination sont les principaux défauts de tous ceux qui n’arrivent pas à évoluer dans la vie ou à faire fortune. La plupart des personnes préfèrent rester dans leur zone de confort, se trompant eux-mêmes tout en espérant que leur succès tombe du Ciel.

Eh bien, ils ont plus que tort.

Henri Ford, une fois qu’il prend une décision, s’y tient résolument jusqu’à ce qu’il la mette en œuvre. Les gens en sont si agacés qu’ils le taxaient d’obstiné. Mais mieux vaut être obstiné qu’être indécis, hésitant ou faible.

1.    Les opinions des gens, ça coure les rues et c’est moins cher

Pensez et devenez  riche

Si vous cherchez toujours à prendre en considération toutes les opinions qui accourent vers vous, vous n’irez jamais nulle part et passerez votre vie à tourner en rond et à vous morfondre.

Sachez que même le mendiant aura une opinion sur vous et sur votre projet. Même le fou sera prompt à vous donner des conseils « avisés ». Si vous les écoutez, vous n’aurez à vous en prendre qu’à vous-même.

Prenez vous-même vos décisions et tenez-vous-y. N’en parlez qu’aux membres de votre « cerveau collectif » que vous aurez soigneusement sélectionnés. N’écoutez que leurs avis et analyses puis, foncez.

Ne perdez pas votre temps à écouter les mauvaises nouvelles et conjectures des journaux. Ils vendent et prêchent la sinistrose.

Réfléchissez et devenez riche_Opinion

Si vos amis intimes et parents ne font pas partie de votre cerveau collectif, ne leur parlez pas de vos desseins. Bien souvent et involontairement, ils projetteront leur propre peur sur vous et vous freineront.

Certains se moqueront de vous et vous dissuaderont par pure jalousie. Eh oui !

Vous avez un cerveau, un esprit et une personnalité ; servez-vous-en.

« Si vous avez besoin d’un conseil, ce qui peut arriver, adressez-vous à la bonne personne discrètement, et sans révéler vos véritables intentions. »

Napoleon Hill.

2.    Soyez discret, parlez peu et écoutez beaucoup

Exercez-vous à écouter et à observer plus qu’à parler. Pour pouvoir acquérir l’habitude de décider et d’agir rapidement, parlez peu, écoutez et observez beaucoup.

Les parleurs n’agissent jamais. Ils ne savent que parler donc ils ne font que ça. Cessez de parler et agissez.

Plus vous parlez, plus vous dévoilez vos plans et plus vite les jaloux comploteront pour vous voler vos idées et vous faire échouer.

« La vraie sagesse trouve sa place dans la modestie et le silence. Souvenez-vous-en ? »

Napoleon Hill

« Le silence est un ami qui ne trahit jamais. »

Confucius

3.    Ce sont les décisions qui font l’histoire

Souvent, ceux qui ont marqué positivement l’histoire de l’humanité ont eu à prendre des décisions difficiles au péril de leur vie. Pensez-y toujours quand vous avez des décisions à prendre.

Abraham Lincoln paya de sa vie le fait d’avoir signé la déclaration d’émancipation du peuple noir des États-Unis. Les pères de l’indépendance des États-Unis aussi risquèrent leur vie pour la défense de leur cause.

Martin Luther King paya de sa vie sa lutte pour les droits civiques aux États-Unis. Mandela, Tombalbaye et autres risquèrent leur vie pour leur cause.

Ne l’oubliez jamais. Toutes les grandes décisions et celles qui sont justes cristallisent vivement l’opposition de ceux qui s’accommodent du statut quo par peur ou par intérêt personnel.

Prenez donc soigneusement vos décisions et avancez.

Chapitre 9 : Huitième étape vers la richesse : la persévérance

Pensez et devenez riche_Perseverance

La persévérance est l’ingrédient essentiel et indispensable qui transformera votre désir en son équivalent physique. A l’origine du désir lui-même, il y a la volonté.

Alors que la plupart des gens abandonnent leurs projets au premier obstacle ou à la première adversité, ceux qui ont réussi ou fait fortune restent déterminés ou concentrés sur leurs objectifs et avancent en dépit des vents contraires. C’est pourquoi les gens ordinaires les comprennent difficilement et les trouvent froids et durs.

Mais ce n’est que de la persévérance. La réalisation de vos rêves et la constitution de votre fortune exigent que vous appliquiez les treize (13) principes décrits dans ce livre AVEC PERSÉVÉRANCE.

La persévérance est comme le carbone à l’acier. C’est le carbone qui transforme le fer en acier.

1.    Un désir tiède produit de maigres résultats

Le désir est à l’origine de toute idée et de toute initiative. Tout comme un petit feu ne peut procurer qu’une faible chaleur, un désir mou ou tiède ne pourra produire que de maigres résultats.

Si votre but est de réaliser un grand projet et de faire fortune, retournez au chapitre 2 et appliquez à la lettre et avec une discipline militaire les six (06) instructions qui y sont données, tous les jours jusqu’à ce que vous n’obteniez ce que vous voulez.

Vous acquerrez ainsi, petit à petit, la force de caractère et la persévérance nécessaires à votre réussite.

2.    La magie de la « volonté d’argent »

Vous ne pourrez obtenir votre bien que si votre esprit est préparé à le recevoir. Et pour que l’esprit y soit préparé, il faut que votre volonté soit suffisamment développée et forte.

Vous ne pourrez acquérir une telle volonté qu’en appliquant de façon constante et continue les principes exposés dans ce livre. Si vous les appliquez seulement de façon occasionnelle ou sporadique, vous n’arriverez à rien. Il faut que la flamme reste vive !

Appliquez les principes tous les jours jusqu’à ce qu’ils ne deviennent une partie de vous-même.

« Sans persévérance, vous échouerez avant même d’avoir commencé. »

Napoleon Hill

3.    Le guide caché

C’est petit à petit que votre esprit surmontera ses barrières et son inertie. Votre persévérance est donc essentielle au processus.

Il existe un « guide caché » qui teste tous ceux qui veulent réaliser quelque chose d’important dans leur vie. Ce « guide caché » vous mettra à l’épreuve pour vérifier si vous êtes prêt à recevoir ce à quoi vous estimez avoir droit. Ceux qui ne comprennent pas cette vérité ne réalisent rien de grand.

Tous ceux qui la comprennent obtiennent toujours bien plus que ce à quoi ils s’attendaient.

Souvenez-vous que le prophète Mahomet a dû passer plusieurs années dans le désert. Joseph a fait la prison et travaillé comme esclave avant de devenir l’homme le plus puissant d’Egypte après pharaon. Jésus a été mis à l’épreuve après avoir passé quarante (40) jours et 40 nuits à jeûner dans le désert. Obama a subi une cuisante défaite électorale et connu une traversée du désert de plus de deux ans avant de s’engager dans la course à la présidentielle qui fit de lui le premier président noir des États-Unis. Les exemples sont surabondants.

Le choix des membres de votre cerveau collectif sera capital au renforcement de votre persévérance. Choisissez-les donc avec soin.

4.    La défaite n’est qu’une gêne passagère

Tous ceux qui ont réalisé de grandes choses et acquis une grande fortune ont dû auparavant acquérir la persévérance. Sans la persévérance, aucun succès n’est possible.

Vous devez savoir que, dans le processus, les défaites ne sont que passagères.

5.    La persévérance est à la portée de tous

La persévérance, comme toute qualité, peut se cultiver. Voici les huit (08) étapes à franchir pour acquérir une persévérance à toute épreuve :

  • La précision de votre intention.
  • Le renforcement du désir.
  • La foi en soi.
  • La précision de vos plans.
  • L’acquisition des connaissances appropriées.
  • La coopération.
  • Le renforcement de votre volonté.
  • L’habitude.

6.    Les ennemis de la persévérance

Voici les seize (16) ennemis qui nuisent à la persévérance de quiconque. Après les avoir lus, faites un examen de conscience afin de détecter lesquels minent votre succès puis, évertuez-vous à les combattre.

  • Ennemi 1 : l’impossibilité de déterminer avec précision ce que l’on veut.
  • Ennemi 2 : l’hésitation et son lot d’excuses bidons. Toute excuse que vous vous trouvez pour ne pas avancer est bidon. Fin de la discussion.
  • Ennemi 3 : la paresse d’acquérir des connaissances supplémentaires et spécialisées.
  • Ennemi 4 : l’indécision et l’absence de prise de responsabilité.
  • Ennemi 5 : chercher des excuses au lieu d’établir des plans en vue de venir à bout des obstacles.
  • Ennemi 6 : la satisfaction de soi, l’orgueil ou l’arrogance.
  • Ennemi 7 : l’indifférence et la promptitude à faire des compromis.
  • Ennemi 8 : la précipitation d’abandonner au moindre obstacle.
  • Ennemi 9 : la promptitude à critiquer les autres et à accepter des situations défavorables comme une fatalité ou une fin en soi.
  • Ennemi 10 : le manque de rigueur dans le choix des intentions.
  • Ennemi 11 : des plans flous et peu précis.
  • Ennemi 12 : ne pas saisir les occasions qui se présentent.
  • Ennemi 13 : souhaiter et non vouloir.
  • Ennemi 14 : accepter des compromis avec la pauvreté. Ne pas chercher à se réaliser.
  • Ennemi 15 : vouloir prendre des raccourcis ou emprunter le chemin de la facilité.
  • Ennemi 16 : la peur de la critique ou du qu’en-dira-t-on.

7.    La peur de la critique

La peur de la critique ou du qu’en-dira-t-on a brisé et brise tellement de vies, de projets et d’ambitions.

Peu de personnes osent en effet être elles-mêmes et vivre la vie de leur choix.

Beaucoup permettent à parents, amis, enseignants, etc., de leur imposer la vie qu’ils devraient vivre. C’est ainsi que la plupart des gens n’osent pas s’engager dans le métier de leur rêve ou de leur choix (musicien, artiste, entrepreneur, etc.) par peur du qu’en-dira-t-on. Ils brûlent ainsi leur vie dans des emplois salariés dégradants, tuant leur potentiel et leur prospérité.

D’autres se laissent emprisonner dans des mariages violents et malheureux par la même peur du qu’en-dira-t-on. Certains encore n’osent pas prendre une ou deux années de césure pour prendre des cours complémentaires susceptibles d’améliorer leur vie et leur carrière.

Ne faites pas partie de ces gens.

8.    Provoquer la chance

Beaucoup commettent l’erreur de penser que les succès et les fortunes sont les fruits du hasard ou des coups de chances. Eh bien, sachez que les coups de chance se provoquent. Ils se provoquent par des buts et objectifs précis et bien définis et la persévérance.

Si vous demandez à 100 personnes quel est leur but dans la vie ou ce qu’elles désirent dans la vie, vous serez surpris de constater qu’environ 98 n’en savent rien ou ont des objectifs très vagues comme « être à l’aise dans la vie », « beaucoup d’argent » ou d’autres divagations du même acabit.

Ne soyons donc pas surpris que plus de 95% des richesses de la planète soient contrôlées par 3% à 5% d’individus.

« La richesse ne s’obtient pas par des souhaits, mais par des plans précis, des désirs définis et une persévérance qui jamais ne faiblit. »

Napoleon Hill

9.    Les quatre étapes vers la persévérance

Voici les quatre (04) étapes vers la persévérance :

  • Un but bien précis et un fort désir de le réaliser.
  • Un plan précis mis en œuvre par une action soutenue.
  • Un esprit totalement fermé aux influences négatives et pernicieuses de même qu’aux suggestions négatives de la famille, des parents, des amis et de l’entourage.
  • Une relation amicale avec ceux qui vous encourageront à persister vers votre but.

10. La formule secrète de tous les hommes ayant changé le monde

Lorsque vous étudiez la vie de tous les hommes qui ont changé le monde, vous y trouverez sans exception les trois ingrédients suivants : la persévérance, la concentration dans l’effort et la précision du but ou de l’objectif visé.

Lisez les biographies du prophète Mahomet et de Jésus et vous verrez.

Chapitre 10 :  Neuvième étape vers la richesse : le pouvoir du cerveau collectif

Réfléchissez et devenez riche_équipe

Faire fortune exige du pouvoir. Et le pouvoir, c’est une connaissance et un effort organisés afin de vous permettre de transformer votre désir en son équivalent monétaire ou physique.

Selon Napoleon Hill, l’effort organisé, c’est « la coordination d’au moins deux personnes qui, dans un esprit d’entente, travaillent dans un but défini. »

1.    Les sources du pouvoir telles que définies dans « Réfléchissez et devenez riche »

Il existe trois (03) principales sources de pouvoir :

  • L’intelligence infinie ;
  • L’expérience collective disponible dans le livres et bibliothèques ;
  • Les études et recherches ciblées.

Bref, la source du pouvoir, c’est la connaissance. Puis, vient l’effort organisé en vue de transformer cette connaissance en pouvoir.

Cet effort organisé se fait par le « cerveau collectif », sans lequel nul ne peut véritablement profiter du pouvoir en sa possession.

Si vous déterminez clairement ce que vous voulez, en faites un désir brûlant, établissez des plans clairs en vue de le réaliser et constituez avec soin votre cerveau collectif, vous aurez fait la moitié du chemin vers la réalisation de votre objectif.

2.    Les particularités du cerveau collectif

Pensez et réfléchissez riche_Team work

L’esprit humain dégage de l’énergie. Et, notre cerveau est un centre électrique. Comme des batteries électriques branchées ensemble, plusieurs cerveaux travaillant harmonieusement ensemble vers un même but décuplent l’énergie électrique fournie.

Deux esprits travaillant ensemble libèrent une troisième force, spirituelle et irrésistible.

Pour réussir, il faut donc savoir bien s’entourer et constituer son équipe.

L’immense pouvoir du Mahatma Ghandi tient du fait qu’il ait pu convaincre un peuple de 200 millions d’âmes à coopérer ensemble vers un but unique et bien précis : la liberté.

3.    La pauvreté ne requiert aucun plan

Si la richesse requiert des plans précis et bien définis, la pauvreté, elle, ne requiert aucun plan. Si donc vous voulez demeurer pauvre, ne faites aucun effort pour établir des plans.

Sachez que l’argent tout comme le succès sont timides et méfiants. Pour les gagner, il faut leur faire la cour et les convaincre de venir à vous, tout comme deux personnes amoureuses se courtisent. Et il faut leur faire cette cour avec foi, désir, persévérance et en suivant un plan bien précis et huilé.

« Quand l’argent afflue, c’est avec la force d’un torrent. Ce torrent dont les eaux coulent vers la richesse pour certaines et vers la pauvreté pour d’autres, nous l’avons tous en nous. »

Napoleon Hill

Chapitre 11 :  Dixième étape vers la richesse : le mystère de la transmutation sexuelle

Transmuter quelque chose, c’est la changer en quelque chose d’autre.

La transmutation sexuelle consiste à transformer l’énergie sexuelle dans des formes de pensées et d’énergie supérieures, au lieu de la changer en simple désir physique.

L’émotion sexuelle est souvent faussement assimilée à une émotion d’ordre physique alors qu’elle vise trois (03) choses :

  • La procréation ;
  • Le maintien de la santé ;
  • L’évolution de la médiocrité vers le génie.
Réfléchissez et devenez riche_Sex

1.    La puissance de l’énergie sexuelle

Le désir sexuel est le désir inné le plus fort chez l’être humain. Il est tellement fort que s’il n’est pas maîtrisé, il pousse les gens à détruire leur vie et leur réputation pour le satisfaire.

Cette énergie, si elle est maitrisée et redirigée, peut être transformée en une puissante force inspiratrice et créatrice, permettant de réaliser de grandes choses.

Il faut toutefois une très forte volonté pour pouvoir rediriger l’énergie sexuelle. Comme le cours d’un fleuve, elle ne peut pas être bloquée ; elle ne peut qu’être redirigée.

Une étude scientifique, basée sur plusieurs siècles de biographies, est arrivée à deux conclusions :

  • Les personnes qui réussissent le mieux dans la vie sont celles qui ont un tempérament sexuel très fort et qui savent rediriger cette énergie à bon escient ;
  • Les hommes qui ont accompli de grandes choses ont tous subi l’influence d’une femme.

2.    Les stimulants de l’esprit humain

Voici les dix (10) stimulants (bons comme mauvais) qui aident l’esprit humain à développer son imagination, vibrer, s’enthousiasmer, créer, etc. :

  • Le désir sexuel ;
  • L’amour ;
  • La soif de célébrité, de pouvoir, de gain ou de fortune ;
  • La musique ;
  • L’amitié ;
  • Une équipe ou un cerveau collectif ;
  • Des souffrances partagées ;
  • L’autosuggestion ;
  • La peur ;
  • L’alcool et les stupéfiants.

Les huit (08) premiers stimulants sont constructifs. Les deux (02) derniers sont destructeurs. Le désir sexuel est le stimulant le plus puissant ; c’est pourquoi il vient en première position.

3.    L’imagination créatrice est votre sixième sens

Chacun de nous a un sixième sens : c’est l’imagination créatrice. La plupart des êtres humains ne l’utilisent jamais. Ceux qui arrivent à s’en servir sont perçus comme des génies.

4.    La source de l’imagination créatrice

L’imagination créatrice tire sa source des endroits suivants :

  • L’intelligence infinie ;
  • Le subconscient ;
  • Une autre personne libérant une idée, une pensée ou une image de son conscient ;
  • Le subconscient des autres.

Les personnes qui associent ces sources d’imagination créatrices aux stimulants révélés dans les paragraphes suivants planent et s’élèvent au-dessus du commun des mortels. Elles acquièrent ainsi une inspiration relevant du domaine du génie.

Elles acquièrent une vision élevée, tout comme un pilote d’avion obtient une vue supérieure en s’élevant dans les airs. Ces personnes deviennent ainsi sereines, ne s’attardant pas sur les limitations apparentes du monde matériel.

5.    L’inspiration ou « la petite voix intérieure »

Lorsque l’imagination créatrice est bien entraînée, elle devient une source d’inspiration redoutable. Et le siège de cette source d’inspiration est le subconscient.

Vous entendrez une petite voix intérieure qui vous dictera des actions spontanées à poser. C’est de là que proviennent les chefs d’œuvre des grands artistes, scientifiques, écrivains et autres. Il faut une grande concentration et la faculté de pouvoir aller à l’intérieur de soi-même pour écouter cette voix intérieure et la suivre.

L’auteur, Napoleon Hill, donne l’exemple d’un célèbre docteur qui avait déposé plus de 200 brevets majeurs. Ce docteur avait une pièce insonorisée et sombre dans laquelle il se retirait pour se concentrer et rechercher ses idées. La pièce ne contenait qu’une table, une chaise, un bloc-notes et un stylo. Il s’y concentrait pendant des heures jusqu’à ce que des idées lui viennent comme des éclairs de génie, qu’il consignait ensuite dans son bloc-notes et en faisait des inventions majeures.

Notre capacité à entendre notre petite voix intérieure est directement liée à notre capacité de concentration et à notre capacité à stimuler notre subconscient.

La différence entre le génie et un simple inventeur est que le génie utilise à fond son imagination créatrice alors que le simple inventeur n’a pas cette faculté.

6.    L’énergie sexuelle transmuée

Dans toute l’histoire de l’humanité, l’énergie sexuelle a été le moteur de la gloire ou de la chute des grands hommes et des grands conquérants. Des femmes ont toujours joué un rôle important dans la vie des grands hommes du passé. C’est pour cela que l’adage populaire dit que « derrière chaque grand homme se cache une femme ».

Napoléon était invincible tant qu’il avait Joséphine à ses côtés. Il fut défait dès qu’il la répudia.

Comme nous l’avions déjà vu, le plus puissant des stimulants de l’esprit humain est l’énergie sexuelle. Il ne faut toutefois pas confondre fort appétit sexuel et génie. Ne la confondez pas non plus avec dévergondage ou libertinage. Tel n’est pas le propos de l’auteur.

L’énergie sexuelle n’est puissante que lorsqu’elle est transformée en une forme d’énergie supérieure, pour stimuler l’imagination créatrice.

7.    Gaspillage de l’énergie sexuelle

La plupart de ceux qui ont connu un succès durable ne l’ont connu qu’après l’âge de 40 ans. Pourquoi ? Parce qu’avant cet âge la plupart des êtres humains ont tendance à gaspiller leur énergie sexuelle en la limitant à des actes physiques.

Ils ne savent que cette énergie peut servir à des fins créatrices.

8.    Le magnétisme personnel

La plupart de ceux qui réussissent ont un fort magnétisme personnel. Le magnétisme personnel n’est autre que l’énergie et l’attirance sexuelles. Il favorise les contacts avec les autres et l’influence sur autrui.

Le magnétisme personnel se manifeste dans :

  • La poignée de main ;
  • Le ton de la voix ;
  • Les gestes et la démarche ;
  • L’élégance ou la coquetterie vestimentaire ;
  • Les ondes de la pensée.

Le magnétisme personnel permet de communiquer l’enthousiasme et de la susciter chez les autres. Il se travaille avec la volonté.

9.    La force du désir sexuel doublé d’un sentiment amoureux

L’amour permet de canaliser le désir et l’émotion sexuels qui sont comme des cyclones.

Associé à l’énergie sexuelle, il apporte calme, équilibre, pondération et justesse du jugement.

L’amour, la tendresse et le désir sexuel permettent à l’homme d’avoir équilibre et pondération qui, associés à un effort constructif, l’élèvent au rang de génie.

Pour devenir un génie, il faut donc savoir utiliser le désir sexuel et l’amour. Nous sommes la somme de nos habitudes qui sont les fruits de nos pensées dominantes. Par la force de la volonté, nous pouvons chasser toute émotion indésirable et la remplacer par une émotion plus positive et plus constructive.

Chapitre 12 :  Onzième étape vers la richesse : le subconscient

Subconscient

Le subconscient est une partie de notre cerveau qui reçoit et classe toute pensée et toute sensation ou émotion qui lui est transmise. Il travaille jour et nuit et vous pouvez lui confier un plan ou un projet à exécuter. Il est le centre qui permet de communiquer avec l’intelligence infinie et de concrétiser toute pensée en son équivalent physique.

Pour plus d’information sur le subconscient, lisez La Magie de Croire de Claude Bristol.

1.    Aucune création possible sans la pensée

La mise en œuvre des treize (13) principes exposés dans ce livre vous permettra de stimuler et d’actionner votre subconscient. Soyez persévérant et discipliné et vous serez à la fois époustouflé et effrayé par la puissance et la précision du subconscient.

Une fois encore, il est important que vous sachiez que votre subconscient n’est jamais oisif. Il travaille toujours en continu, 24h sur 24. Que vous lui donniez des instructions ou pas, lui il travaille.

C’est pourquoi il est important que vous l’apprivoisiez et lui donniez des instructions claires. Sinon, il exécutera à la perfection les instructions négatives de votre entourage ou de votre environnement.

Opposez-vous vigoureusement aux pensées négatives et ne cultivez que les pensées positives. Vous préparerez ainsi le sol fertile de votre subconscient à exécuter les pensées que vous y planterez.

2.    Comment utiliser vos émotions positives

Les pensées pétries d’émotions sont celles qui influencent le subconscient. Celles qui sont juste analytiques et froides n’ont aucun impact sur le subconscient.

C’est pourquoi vous devez adopter les émotions positives les plus fortes. Napoleon Hill a recensé au total sept grandes catégories d’émotions positives et sept grandes catégories d’émotions négatives.

3.    Les sept émotions positives les plus puissantes selon Réfléchissez et devenez riche

Ces émotions sont :

  • Le désir ;
  • La foi ;
  • L’amour ;
  • La sexualité ;
  • L’enthousiasme ;
  • La tendresse ;
  • L’espoir.

J’ajoute à cette liste la gratitude qui est l’une des formes d’énergie et d’émotion les plus élevées.

Le développement de ces émotions renforcera votre « volonté d’argent » ou « volonté de réussir ».

4.    Les sept émotions négatives les plus puissantes

Les émotions négatives les plus puissantes selon Napoleon Hill sont :

  • La peur ;
  • La jalousie ;
  • La haine ;
  • La vengeance ;
  • L’avidité ;
  • La superstition ;
  • La colère.

Ces émotions sont à combattre comme la peste.

Sachez également que les émotions positives ne peuvent pas cohabiter avec les émotions négatives. Vous devez donc choisir votre camp et y rester résolument.

5.    La prière et le subconscient

Pour la plupart d’entre nous, nous ne recourons à la prière que dans le doute et dans la peur. Malheureusement dans ces conditions, aucune prière ne peut être exaucée.

Pour que la prière soit exaucée, nous devons éprouver des sentiments de paix, de joie et de gratitude, comme si nous avions déjà obtenu ce que nous demandons. C’est à cette seule condition que le subconscient pourra entrer en action.

Rappelons-nous que le subconscient est l’antenne qui nous relie à l’intelligence infinie. Si cette antenne n’est pas bien réglée et orientée, elle ne pourra pas nous brancher sur la bonne fréquence.

Chapitre 13 :  Douzième étape vers la richesse : le cerveau humain

Le cerveau humain est une centrale nucléaire dont la puissance dépasse tout ce que l’entendement humain peut concevoir. Il agit comme un poste émetteur-récepteur pour les ondes libérées par la pensée.

Cerveau humain

1.    Un poste émetteur et récepteur

Le cerveau d’un homme peut capter les ondes émises par ceux d’autres personnes et l’imagination créatrice est le « poste récepteur » du cerveau.

Le cerveau est plus réceptif quand il est stimulé par des niveaux de vibration élevés. Et le niveau de vibration le plus élevé selon l’auteur est l’énergie sexuelle transmutée. Plusieurs études estiment aussi que la gratitude en fait partie.

Lorsque le cerveau est stimulé par ces émotions élevées ou ces niveaux de vibration élevées, il est plus réceptif aux idées et aux pensées d’autres cerveaux et surtout, il stimule le subconscient à capter et à mettre en œuvre les idées qui lui sont transmises.

Le subconscient est le « poste émetteur du cerveau ».

L’autosuggestion, que nous avons étudiée au chapitre 4, est l’énergie qui fait fonctionner le poste radio.

2.    Les forces intangibles de l’Univers

Beaucoup de personnes ne semblent se fier qu’aux choses que peuvent percevoir leurs cinq (05) sens.

Sachez toutefois que les forces les plus puissantes de notre univers ne sont pas captées par nos cinq (05) sens. Il en est ainsi de l’électricité, de la gravité, des anges, des vagues de l’océan, etc.

3.    Communication de cerveau à cerveau

Plusieurs études révèlent de plus en plus la complexité et le pouvoir phénoménal du cerveau humain. Elles évaluent à plus de 14 milliards le nombre de cellules dans le cortex humain.

Ce chiffre, tout comme d’autres, donne le tournis. Ce réseau neuronal complexe ne peut pas exister que pour des fonctions physiques. Il a bien d’autres fonctions comme celle de communiquer avec d’autres cerveaux et d’autres sources de connaissances.

4.    La télépathie et la clairvoyance

La télépathie, la clairvoyance tout comme bien d’autres perceptions extrasensorielles sont des réalités prouvées par la science.

Ces perceptions de votre cerveau, que vous ne pouvez pas capter par vos cinq sens, effraient parfois les esprits qui n’y sont pas préparés. Ces perceptions transcendent l’espace et le temps.

Pour plus de détail sur ces perceptions extrasensorielles de notre cerveau, reportez-vous au chapitre 15 du livre Les Lois Dynamiques de la Prospérité.

Chapitre 14 :  Treizième étape vers la richesse : le sixième sens

Cette dernière étape est un sommet. Vous ne pourrez pas l’assimiler si vous n’avez pas bien digéré les douze autres étapes. En réalité, ces douze étapes vous préparaient à cette dernière, qui est ultime.

Le sixième sens est la partie du subconscient que Napoleon Hill a appelé « imagination créatrice » tout au long de l’ouvrage et qui agit comme poste récepteur des pensées et idées qui vous arrivent comme des éclairs de génie ou des inspirations.

Vous ne pouvez comprendre la notion de sixième sens que par l’assimilation des autres principes appris et par la méditation. Une fois maîtrisée, cette faculté vous fera éviter les dangers et profiter des opportunités.

1.    L’intelligence infinie

Rappelez-vous de ce que nous avions appris dans La science de la richesse de Wallace D. Wattles. Il existe une force invisible, appelée Intelligence infinie, Cause première, Substance Informe ou encore Esprit de Dieu, qui pénètre tous les interstices de l’Univers.

Cette force créatrice meut tous les phénomènes que nous observons dans l’univers. Le passage du jour à la nuit et vice versa, les mouvements des vagues, la force du vent, la gravité, etc.

Si vous assimilez et mettez en œuvre les principes de ce livre, cette Intelligence infinie vous aidera à concrétiser vos désirs.

2.    Nos « Conseillers invisibles »

Napoleon Hill conseille ici une méthode qu’il utilisait pour aiguiser son imagination et sa personnalité. Il s’était constitué un Conseil d’administration imaginaire, composé des neuf (09) personnes vivantes ou ayant vécu, qu’il considérait comme ses modèles et sources d’inspiration ultimes dans la vie comme dans les affaires.

Il présidait ces réunions de Conseil d’Administration imaginaires, en questionnant dans son imagination ces héros et en essayant de les imiter. Ne dit-on pas que nous sommes le produit des personnes que nous côtoyons le plus ? Eh bien, laissez-moi vous confirmer que cette méthode est redoutable. Essayez de la reproduire.

Les membres de ce Conseil imaginaire de Napoleon Hill étaient : Ralph Waldo Emerson, Paine, Edison, Darwin, Lincoln, Burbank, Napoléon Bonaparte, Ford et Carnegie.

Avant de vous adonner à cet exercice fascinant, prenez le temps qu’il faut pour étudier minutieusement la vie de vos illustres « collaborateurs » et « conseillers », en lisant, entre autres, leurs biographies.

3.    Comment inspirer votre sixième sens

Votre capacité à cerner et à utiliser le sixième sens ne vous viendra pas automatiquement. Elle vous viendra progressivement, lorsque vous aurez compris et appliqué avec discipline les autres principes du succès exposés dans ce livre.

Toutefois, vous ne pourrez entièrement tirer profit de ce livre que si vous acquérez la maîtrise du sixième sens. Vous accéderez alors à une forme de pouvoir nouveau ou d’énergie nouvelle qui vous fera surmonter peurs, découragements, doutes et obstacles.

Il s’agit en réalité de la même force qui inspire ou a inspiré les grands conquérants, les grands hommes d’Etats, les grands artistes, inventeurs et capitaines d’industries.

Chapitre 15 :  Les six visages de la peur

« Réfléchissez et devenez riche parce que rien, absolument rien ne peut vous barrer le chemin. »

Napoleon Hill
Peur_Pensez et devebez riche

Pour pouvoir mettre efficacement en pratique la philosophie pratique enseignée dans ce livre, vous devez défricher votre esprit en en chassant les trois (03) grands ennemis du succès : l’indécision, le doute et la peur.

Ces ennemis paralysent votre sixième sens. Ils sont sournois et s’incrustent et s’enracinent dans votre esprit à votre insu. Par leur étude, vous saurez comment les identifier chez vous et les éliminer de votre vie.

1.    La peur n’est qu’un état d’esprit

Voici les six (06) formes fondamentales de peur qui détruisent la vie de la plupart des gens. Il s’agit de la peur de :

  • La pauvreté ;
  • La critique ;
  • La maladie ;
  • Perdre l’être aimé ;
  • La vieillesse ;
  • La mort.

Les trois premières formes de peur sont les plus dangereuses et les plus pernicieuses. Heureusement, la peur n’est qu’un état d’esprit et peut, comme tout état d’esprit, être changé.

Comme exposé tout au long de ce livre, toute création humaine commence par une pensée, qu’elle soit délibérée ou non. Et l’être humain n’a le contrôle que d’une seule chose dans sa vie : sa pensée ou son état d’esprit. Voici donc le remède à la peur.

2.    Deux routes opposées

La richesse telle qu’elle est appréhendée dans ce livre couvre trois aspects : la richesse financière, la richesse matérielle et la richesse spirituelle.

Comme nous l’avions déjà vu, il n’existe aucun compromis possible entre la richesse et la pauvreté. Vous devez choisir votre camp et y rester.

Comme nous l’avions également vu, toute richesse commence par un désir. En choisissant votre camp, vous devez obligatoirement préciser, en suivant les instructions du chapitre 2, l’objet de votre désir. Sinon, sachez que vous avez choisi le camp de la pauvreté et ne vous en prenez qu’à vous-même.

3.    Analysez la peur

« La peur paralyse la raison, détruit l’imagination, tue la confiance en soi, mine l’enthousiasme, décourage l’initiative, conduit à l’incertitude et pousse à l’hésitation. »

Napoleon Hill

La peur est un ennemi farouche qui tue toute persévérance et mène à l’échec. Et de toutes les formes de peur, la peur de la pauvreté est la plus dangereuse. Elle réside dans la tendance innée de l’homme de voir en son prochain une menace ou une proie.

Cette peur est à la base de l’envie, de la jalousie, de l’avarice, de la malhonnêteté, des crimes, des guerres, de l’esclavage et d’autres fléaux.

4.    Les différentes facettes de la peur de la pauvreté

La peur da la pauvreté se manifeste par six (06) signes :

  • L’indifférence : manque d’ambition, paresse physique et mentale, absence de maîtrise de soi, manque d’initiative, etc.
  • L’indécision : attendre que les autres décident sa place ;
  • Le doute et la recherche incessante d’excuses ;
  • L’ennui : tendance à critiquer les autres et à rechercher des défauts chez eux, vivre au-dessus de des moyens ; négliger son apparence, etc. ;
  • L’excès de prudence : tendance à ne voir que le mauvais côté des choses ;
  • La procrastination : tendance à toujours remettre à plus tard.

5.    Juste un peu d’argent

L’auteur justifie ici pourquoi il a écrit un livre sur l’argent et la richesse. Même s’il y a plusieurs formes de richesses, on ne peut jouir pleinement des autres formes de richesses que si l’on possède suffisamment d’argent pour ne plus avoir rien à craindre.

Beaucoup de gens demandent si peu à la vie, se cantonnant dans une profonde hypocrisie et déclarant qu’ils n’ont besoin que d’un peu d’argent.

Ce livre a été écrit pour éliminer la peur de la pauvreté qui détruit la vie de la plupart des gens.

6.    La peur de la critique

Souvent, cette peur est instillée par les parents à leurs enfants dès leur plus jeune âge en les rabaissant et en tuant leur confiance en eux. Cela est un grand crime.

Voici les manifestations de la peur d’être critiqué :

  • Le manque d’assurance ;
  • Le manque d’équilibre ;
  • Le manque de personnalité ;
  • Le complexe d’infériorité ;
  • Le fait de vivre au-dessus de ses moyens ;
  • Le manque d’initiative ;
  • Le manque d’ambition.

7.    La peur de la maladie

Souvent, la peur de la maladie se nourrit de stress, de soucis, de peurs, de découragements, de déceptions amoureuses ou professionnelles, etc.

En voici les symptômes :

  • L’autosuggestion négative : parler sans cesse de maladie, essayer de tester tous les remèdes de grand-mère et de charlatans, etc.
  • L’hypocondrie : ne parler que de maladie.
  • L’indolence : le manque d’exercice physique et un régime alimentaire malsain.
  • La susceptibilité ;
  • Vouloir être dorloté ;
  • L’intempérance ;
  • Se documenter sans cesse sur les maladies et comment les prévenir et les guérir.

8.    La peur de perdre l’être aimé

Cette peur engendre la jalousie, la polygamie et les autres formes de névrose.

Elle se manifeste par les symptômes suivants :

  • La jalousie et la suspicion ;
  • Critiquer sans raison ses parents, amis et autres ;
  • Jouer, voler et tricher.

9.    La peur de vieillir

Voici les symptômes de cette peur :

  • Un ralentissement prématuré : lever le pied dès l’âge de 40 ans et cesser d’apprendre, de faire des efforts et de se battre.
  • S’excuser constamment pour son âge.
  • Tuer toute initiative.
  • Utiliser des artifices pour paraître plus jeune.

10. La peur de la mort

Cette peur est bien souvent instillée par les religions. Les enseignements comme l’enfer, les châtiments, le purgatoire et autres l’avivent.

Ses symptômes sont les suivants :

  • Penser constamment à la mort ;
  • Craindre la pauvreté pour ceux qu’on aime quand on ne sera plus là ;
  • Le fanatisme religieux et la dépression mentale.

11. Le stress et le souci sont des formes de peur très dangereuses

Arrêtez de vous faire du souci pour tout et pour rien. Car le souci est un virus et une forme de tumeur qui gangrène silencieusement votre subconscient et votre esprit, les paralysant et les empêchant de produire quoi que ce soit d’utile.

Pis, le souci et le stress sont les causes les plus fréquentes de cancer et de maladies de toutes sortes. Ils détruisent votre confiance en vous-même et annihile toute initiative de votre part.

La bonne nouvelle est qu’ils ne sont que des états d’esprit, et donc que vous pouvez les contrôler.

12. Les pensées nocives

« Sans même l’aide des mots, les pensées suffisent à attirer les mauvais coups du sort. »

Napoleon Hill

Vous avez le pouvoir de contrôler vos pensées. De grâce, utilisez ce pouvoir à des fins constructives.

Les pensées négatives agissent comme un boomerang. D’une manière ou d’une autre, vous les recevrez toujours en pleine face, sous la forme de mauvais coups du sort ou d’autres circonstances malheureuses.

Les ondes négatives se perçoivent et sont très repoussantes. Même les animaux les perçoivent. Lorsqu’un cheval perçoit les ondes de peur de celui qui le monte, il devient agité et le fait tomber.

Vous ne pourrez attirer à vous des circonstances heureuses que lorsque vous vous disciplinerez à ne nourrir que des pensées positives et constructives.

13. Devenez imperméable aux pensées et aux émotions négatives

La maladie chronique dont souffre la plupart des gens est qu’ils sont facilement et hautement influençables. Ils agissent comme des éponges qui aspirent toutes les vibrations avec lesquelles ils entrent en contact.

Pour réussir, vous devez maîtriser vos états d’être et demeurer concentré sur votre objectif en dépit des circonstances. Ne vous laissez pas empoisonner par les émotions négatives des autres.

« N’ouvrez pas votre esprit aux gens qui vous dépriment ou qui vous découragent d’une manière ou d’une autre. »

Napoleon Hill

Napoleon Hill propose ici un questionnaire pour analyser votre réceptivité aux vibrations négatives. Ce questionnaire n’est pas reproduit ici et pourra être consulté dans la version originale de l’ouvrage.

Posez-vous les questions qui s’y trouvent et répondez-y à haute voix et en toute sincérité tout en notant vos réponses. Puis, analysez-les.

Contrôlez votre esprit et protégez-le car c’est votre bien le plus précieux.

14. La fausse bonne idée des « excuses »

Imaginer des excuses à sa paresse et à ses insuccès est un véritable sport mondial. Les humains sont des champions des excuses.

Si vous voulez réussir, cessez de vous trouver des excuses, prenez vos responsabilités et avancez vers votre but. Aucune excuse n’est bonne ou recevable. Toutes celles que vous trouverez pour essayer de justifier votre paresse sont bidons.

Sortez de votre zone de confort. Votre succès et votre bonheur se trouvent en dehors.

Conclusion 

« Réfléchissez et devenez riche » nous a détaillé de manière fascinante les treize (13) étapes à franchir pour réussir et s’épanouir dans la vie.

Vous avez à présent entre vos mains la clé de votre succès et de votre bonheur. Prenez le volant de votre bolide de vie et foncez vers votre richesse. Destination prospérité !

A très vite pour la suite de ce voyage !

Pour vous procurer ce livre sur Amazon, cliquez ICI. Petite précision ; ce lien n’est pas affilié 😊.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 réflexions au sujet de “Réfléchissez et devenez riche par Napoléon Hill : Partie 2 (11/60)”

    • Bonjour et Merci beaucoup Florian.
      Absolument, la réussite comporte plusieurs étapes à franchir. Il faut savoir définir son objectif et aller pas à pas, au risque de se brûler les ailes. Ce qui est intéressant, c’est que le succès est toujours au bout de l’effort et parfois, au delà de tout entendement. Merci et à très vite.
      Elom.

      Répondre
  1. Merci pour cet article hyper complet et motivant ! De grands principes de vie 🙂 Napoleon Hill est lui-même un modèle de persévérance, son succès n’est ps arrivé tout de suite : il en parle très bien dans Plus malin que le diable (moins connu mais tout aussi bien!)

    Répondre
    • Absolument. Merci infiniment Claire. Ces grands principes de vie sont à la fois infaillibles et d’une précision mathématique. Tout le défi est de les mettre en pratique avec la discipline et l’assiduité qu’il faut.🙂 Je confirme pour “Plus malin que le diable” que j’ai également lu et découvert l’année passée et où Hill narre son propre combat dans la mise en application des principes enseignés. La persévérance demeure un ingrédient clé. Merci encore pour ce lumineux feedback et à très bientôt.
      Elom.

      Répondre
    • Merci du fond du cœur Jennifer. Je vous y encourage vivement. Vous ne le regretterez certainement pas et découvrirez d’autres pépites que je n’ai pas pu mettre en exergue dans mon résumé.
      Merci et à très bientôt.
      Elom.

      Répondre
    • Merci beaucoup Mélissa. Je vous recommande définitivement ce livre. C’est une mine d’or au sens propre comme au sens figuré. À très bientôt.

      Répondre
  2. incroyable article ! Super complet ! Je pense le relire avant de me coucher tellement il est truffé de bons conseils. Napoleon Hill fait partie avec (Dale Carnegie, Robert Kiyosaki, Anthony Robbins etc…) des auteurs qui peuvent changer votre vie uniquement avec leurs ouvrages. Merci encore

    Répondre
    • Merci infiniment cher Nicolas pour votre superbe feedback ! Je suis heureux que cet article ait pu vous motiver à revisiter ce ouvrage d’anthologie. Eh oui, ces lectures changent des vies. À très vite et à votre succès !

      Répondre
  3. Super article et sacré travail ! Merci pour ce partage.
    Il y a à peine quelques jours on m’avait parlé de ce livre comme une pépite. Cet article ne fait que renforcer ce propos et pour sûr, je vais lire sa version originale. En attendant, je vais me référer à cet article (et sa 1ère partie ! 😉 )

    Répondre
    • Je vous en prie Caroline. Merci infiniment pour votre retour. C’est un plaisir pour moi de parler de cet ouvrage et surtout de le partager. Tout le monde mérite de le lire au moins une fois dans sa vie. Je vous encourage vivement à en lire la version originale et à la relire autant de fois qu’il le faudra. Très bon début de semaine.

      Répondre
  4. Excellent choix, c’est un livre que j’offre très régulièrement à mes amis pour leur anniversaire. Son contenu est d’une immense valeur et vous avez fait un travail remarquable pour en extraire le meilleur. Bravo !

    Répondre
    • Merci infiniment Walid ! Vous rendez un immense service à vos amis. Offrir ce livre est le plus beau cadeau qu’on puisse faire à quelqu’un à qui on tient.

      Répondre
  5. Un livre qui nous apprend beaucoup de choses qu’on ne l’imagine. Je suis épaté et mon goût pour la lecture formatrice s’accroit, merci beaucoup Elom.
    A bientôt pour la suite !

    Répondre

Laisser un commentaire