La Puissance de Votre Subconscient (12/60)

/
La puissance de votre subconscient

La Puissance de Votre Subconscient du Dr Joseph Murphy explore dans un détail étonnant, l’immense pouvoir de notre subconscient et de l’autosuggestion. Ce livre est le complément idéal et parfait à La Magie de Croire de Claude Bristol. Il est bourré de techniques puissantes et infaillibles pour une pratique efficace de l’autosuggestion. Ces techniques, mises en pratique dans un but constructif, vous permettront de vous créer la vie de vos rêves et une existence sur mesure, riche et comblée. Elles vous permettront, si vous les appliquez efficacement et avec persévérance, d’atteindre vos objectifs nobles et élevés. Enfin, ces techniques vous permettront de guérir des maux et maladies qui vous assaillent, et de vous débarrasser des habitudes qui vous nuisent.

La Puissance de Votre Subconscient constitue la douzième étape de Mon Défi Super Ambitieux.

Illustrons l’immense pouvoir de notre subconscient par cette vieille légende hindoue :

Une vieille légende hindoue raconte qu’il fut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur pouvoir d’être heureux que le maître des dieux décida de le leur retirer et de le cacher dans un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Le maître des dieux convoqua en conseil les dieux mineurs pour résoudre ce problème. « Enterrons la divinité de l’homme dans la terre », proposèrent-ils.

Mais le maître des dieux répondit : « Cela ne suffira pas, car l’homme creusera et trouvera ». Les dieux mineurs répliquèrent : « Dans ce cas, cachons-la tout au fond des océans ». Mais le maître des dieux répondit : « Non, car tôt ou tard l’homme explorera les profondeurs de l’océan. Il finira par la trouver et la remontera à la surface ».

Alors, les dieux mineurs dirent : « Nous ne savons pas où la cacher, car il ne semble pas exister sur terre ou sous la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour ».

Alors, le maître des dieux décida : « Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher ».

Et depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme explore, navigue, escalade, plonge et creuse, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.

Le trésor est à l’intérieur de vous. C’est votre subconscient.

A propos de l’auteur, le Dr Joseph Murphy :

Dr Joseph Murphy

Joseph Murphy est né le 20 mai 1898 en Irlande et a fréquenté l’école nationale où il a brillamment réussi. Encouragé à embrasser la prêtrise, il alla chez les jésuites, au petit séminaire.

Vers la fin de son adolescence, il remit en question l’enseignement des jésuites et quitta le séminaire. Il voulut vivre de nouvelles expériences et explorer de nouvelles idées mais cela lui fut impossible dans son Irlande natale ultraconservatrice. Joseph Murphy dût donc émigrer aux Etats-Unis.

Il débarqua en Amérique avec seulement cinq (05) dollars en poche et ne comprenait que quelques mots d’anglais, sa langue natale étant le gaélique. Heureusement, il eut la chance de trouver un abri chez un pharmacien.

Au début, il a travaillé comme ouvrier, gagnant à peine de quoi vivre et se loger. Petit à petit, il obtint un emploi d’assistant dans une pharmacie grâce au pharmacien qui l’avait logé et entreprit des études de pharmacie qu’il mena à terme. Il s’acheta après l’obtention de son diplôme sa propre pharmacie qui prospéra énormément.

Au cours de la Deuxième Guerre Mondiale, Dr Joseph Murphy s’enrôla dans l’armée, en tant que pharmacien au service médical. C’est pendant ce séjour dans l’armée que son intérêt pour la spiritualité s’est ravivé. Il lut plusieurs ouvrages sur diverses religions et croyances.

Après la deuxième guerre mondiale, il abandonna sa carrière de pharmacien pour voyager et étudier dans plusieurs universités aux Etats-Unis et à l’étranger.

Prit d’un enthousiasme particulier pour les religions orientales, il alla en Inde pour approfondir ses connaissances. Il étudia également les plus grands philosophes anciens et modernes.

De retour aux Etats-Unis, le Dr Joseph Murphy décida de devenir pasteur, fonda sa propre église et un mouvement appelé « Organisation Science Divine ».

Le Dr Joseph Murphy acquit très vite une grande notoriété et écrivit au total plus de 30 ouvrages. « La Puissance de votre subconscient » est paru pour la première fois en 1963 et devint aussitôt un best-seller vendu à des millions d’exemplaires depuis lors.

Le Dr Joseph Murphy est décédé en décembre 1981.

Introduction à La Puissance de votre Subconscient

Pourquoi certains vivent-ils pauvres tandis que d’autres vivent prospères et heureux ? Pourquoi certains réussissent-ils en tout tandis que d’autres ratent pratiquement tous ce qu’ils touchent ?

La réponse se trouve dans le pouvoir miraculeux de votre subconscient. Dans ce livre, le Dr Joseph Murphy enseigne plusieurs procédés de la prière scientifique, qui n’est autre chose que l’autosuggestion, en vue de vous aider à obtenir ce que vous voulez vraiment.

Votre subconscient est une chambre noire, totalement neutre, où votre vie s’élabore, se forme et se transforme. Toutes les pensées, croyances et images mentales que vous entretenez sont stockées dans votre subconscient qui, dès qu’il les accepte comme vraies, les matérialise dans la réalité. Le subconscient est comme un sol fertile. Toute pensée et croyance qu’on y sème germera et produira les fruits correspondants. C’est la loi de l’action-réaction ou loi de l’attraction.

« Vous êtes la somme de vos croyances qui s’élaborent image par image, dans l’ombre et la lumière, au cœur de votre chambre noire souterraine. »

Dr Joseph Murphy

Chapitre 1 : Le Trésor qui est en vous

La puissance de votre subconscient

Il existe en chacun de nous une mine d’or dont nous pourrons tirer tous les trésors dont nous avons besoin pour vivre heureux ; mais la plupart d’entre nous ne le savons pas et perdons notre temps à chercher ailleurs.

Le saviez-vous ? L’acier magnétisé peut soulever plus de dix (10) fois son propre poids. Mais le même acier démagnétisé ne saurait même pas soulever le moindre gramme.

De même, dans la vie, il y a deux types d’individus : ceux, très peu, qui sont magnétisés et ceux, surabondants, qui ne le sont pas.

Lorsque vous apprivoiserez et maîtriserez la puissance de votre subconscient, vous deviendrez magnétisés et inarrêtables. C’est le secret des secrets ; le sixième sens décrit au chapitre 14 du livre « Réfléchissez et devenez riche ».

1.    La miraculeuse puissance de votre subconscient

Cette puissance, vous la possédez déjà car elle est enfouie au fond de vous. Mais pour en jouir, vous devez la connaître, la comprendre et la maîtriser.

Il existe à l’intérieur de votre subconscient une intelligence infinie, une sagesse infinie et une richesse inouïe qui n’attendent que votre bon vouloir pour s’exprimer dans votre monde extérieur.

Les techniques simples enseignées dans ce livre vous permettront de les maîtriser. Prenez donc dès à présent la décision de prendre votre vie en mains, dans tous ses aspects. Car votre subconscient vous donnera l’éclair de génie et la réponse que vous attendiez.

Grâce à sa puissance, beaucoup ont guéri de maladies soi-disant incurables. Des aveugles ont recouvré la vue, des personnes handicapées se sont redressées et ont accompli de grandes choses, des gens de toutes sortes ont trouvé les compagnons ou compagnes qu’il leur fallait. Des inventeurs, écrivains et artistes ont eu des éclairs de génie et beaucoup d’individus ordinaires ont fait fortune au-delà de leurs attentes.

Votre subconscient peut vous délivrer de la prison mentale dans laquelle vous êtes enfermés.

2.    Une base pratique est essentielle

Dans les mathématiques et dans les sciences, il existe des principes de base, qui constituent des vérités universelles sur lesquelles reposent toutes les autres découvertes.

Ainsi, 1 + 1 font toujours deux et deux atomes d’hydrogène plus un atome d’oxygène donnent de l’eau. Il est aussi universellement vrai que « l’eau cherche toujours son propre niveau » et que « la matière chauffée se dilate ». Que vous soyez blanc ou noir, aux États-Unis, en Afrique ou en Europe, ces vérités s’appliquent.

De la même manière, il est une vérité fondamentale que tout ce que vous imprimez continuellement dans votre subconscient se manifestera dans votre monde extérieur.

Les principes ne peuvent être changés. Il faut coopérer avec eux et les utiliser à bon escient en vue d’atteindre les objectifs visés.

3.    La loi de votre esprit

Votre esprit agit selon la loi de la foi. La foi se forge par la croyance et l’image mentale que vous maintenez continuellement dans votre esprit.

Et tout ce qui vous arrive dans la vie (événements et circonstances) est le résultat des croyances enfouies dans votre subconscient.

Si vous avez ouvert votre esprit aux croyances limitantes de peur, de doute, de haine, d’envie et de superstition qui vous sont suggérés par votre monde extérieur, elles se matérialiseront dans votre vie par des conditions malheureuses, avec une précision mathématique.

Ne blâmez donc pas les événements ou les autres. Ce qui vous arrive actuellement dans la vie est le résultat des croyances que vous avez consciemment ou inconsciemment acceptées et enfouies dans votre subconscient. C’est dur à encaisser mais vous ne pourrez changer de vie que si vous prenez conscience de cette vérité fondamentale et décidez de l’utiliser à votre profit.

A partir de maintenant, emplissez votre esprit de pensées d’harmonie, de santé, de paix et de bonne volonté et fermez votre esprit à toute pensée limitante.

« Peu importe que la chose à laquelle vous accordez foi soit vraie ou fausse, vous obtiendrez des résultats. Votre subconscient réagit à vos pensées. »

Joseph Murphy

4.    Votre esprit a deux composantes

Vous n’avez qu’un seul esprit. Mais il a deux compartiments : le conscient ou l’esprit rationnel et le subconscient ou l’esprit irrationnel.

Certains parlent d’esprit objectif et d’esprit subjectif, d’esprit éveillé et d’esprit endormi, du soi superficiel et du soi profond, du mâle et de la femelle, du Ying et du yang.

Le conscient est le maître du subconscient. Et par l’action de votre pensée, vous pouvez diriger votre esprit conscient comme vous le voulez et par conséquent, influencer à votre guise votre esprit subconscient. C’est en ce sens que vous êtes le maître de votre vie et de votre destinée.

Vous êtes un jardinier et le subconscient est le sol dans lequel vous plantez. Vos pensées et croyances sont les graines que vous y plantez. Il est évident que vous ne récolterez que les fruits des pensées (graines) que vous aurez semées ou acceptées de loger dans le jardin de votre esprit.

Toute pensée est une cause et toute condition ou circonstance est un effet. Pour changer l’effet, il faut agir sur la cause et la changer.

5.    Ne semez que de bonnes graines dans le jardin de votre esprit

Maintenant que vous connaissez la vérité, laissez-vous libérer par elle. Ne semez à partir de maintenant que des pensées de paix, de joie, d’harmonie, d’abondance et de bénédiction dans votre esprit.

Fermez-le à toute pensée de discorde, de peur et de doute.

Ce faisant, vous collaborerez consciemment avec l’intelligence et la puissance infinie et omnipotente qui gouverne l’univers. Vous transformerez ainsi votre vie.

Bien souvent, votre esprit conscient ou rationnel essaiera de vous jouer des tours en vous insufflant la peur et le doute. Maitrisez-le en inversant vos pensées.

« Souvenez-vous que c’est le monde intérieur, c’est-à-dire vos pensées, vos sentiments, vos images mentales, qui crée votre monde extérieur. » Joseph Murphy

6.    Les différences entre le conscient et le subconscient

Le conscient agit comme le capitaine du bateau de votre vie, de votre entourage et de vos circonstances ; et le subconscient agit comme l’équipage, les ouvriers.

C’est le conscient qui donne les ordres et guide le navire. Le subconscient exécute ces ordres aveuglément, sans poser de questions.

Si les pensées que vous vous répétez continuellement dans votre esprit conscient sont : « j’ai peur d’échouer », « je n’ai pas les moyens », « les gens me combattent », etc., ne soyez pas surpris des désastres que vous vivez dans votre vie actuellement.

Lorsque des pensées négatives surviennent dans votre esprit conscient, ne vous arrêtez jamais là-dessus. Mettez-y immédiatement et avec autorité un point final en les remplaçant par les pensées et affirmations positives et vigoureuses.

Par exemple, vous devriez immédiatement inverser « Je n’ai pas les moyens de m’offrir cette maison » par « Cette maison est à moi. Elle est à vendre. Je l’accepte moralement et mon subconscient fait en sorte que je la reçoive. »

« Votre subconscient travaille vingt-quatre heures sur vingt-quatre et se nourrit à vos dépens ; il déverse ensuite sur vous les fruits de votre mode de penser habituel. »

Joseph Murphy

« Vous êtes le capitaine de votre âme (esprit subconscient) et maître de votre destin. Rappelez-vous que vous avez le pouvoir de choisir. »

Joseph Murphy

Chapitre 2 : Le mécanisme de votre esprit

Mécanisme de votre esprit

1.    Les rôles respectifs du conscient et du subconscient

C’est par l’esprit conscient que vous pensez. Puis, les pensées que vous y entretenez régulièrement, qu’elles soient bonnes ou mauvaise, s’incrustent dans votre subconscient qui les matérialise dans votre vie.

Le subconscient est l’esprit créateur et le siège de vos émotions.

Vous ne devez donc y nourrir que des pensées d’harmonie pour expérimenter la santé et le succès. Votre autre rôle est de faire accepter à votre subconscient tout ce que vous souhaitez matérialiser dans votre vie.

La loi de votre esprit se résume comme suit : vous obtiendrez de votre subconscient une réaction aux pensées et croyances que vous aurez entretenues dans votre esprit conscient.

2.    Les modes de fonctionnement du conscient et du subconscient

Votre conscient est la partie de votre esprit qui raisonne et analyse. C’est pourquoi il est appelé esprit rationnel. C’est cette partie de votre esprit qui fait des choix et prend des décisions.

Votre esprit subconscient ne raisonne pas. Il est docile et exécute. Le subconscient accepte comme vrai tout ce que le conscient considère comme tel. Il est comme un sol fertile qui fait germer toutes les graines qui y sont plantées, bonnes comme mauvaises.

Vos pensées sont vivantes et actives. Ce sont les graines de votre esprit.

3.    Comprenons les termes « esprit objectif » et « esprit subjectif »

Votre esprit conscient est votre esprit objectif. Il est objectif parce qu’il ne prend en compte que les choses matérielles et les objets. Il ne perçoit que par vos cinq sens et raisonne en conséquence.

Votre esprit subconscient quant à lui est appelé esprit subjectif et perçoit par l’intuition. Il travaille à son optimum quand votre esprit conscient est passif ou dans un état de somnolence.

Le subconscient ou esprit subjectif est capable de clairvoyance et de clairaudience.

4.    Le subconscient ne peut pas raisonner

Votre subconscient n’est pas capable de raisonner ou de poser des questions. Si vous passez votre temps à lui donner de fausses suggestions, elle les acceptera comme vraies et les matérialisera dans votre vie sous forme de conditions, d’événements et de circonstances.

En fait, tout ce qui vous arrive et vous est déjà arrivé dans la vie est basé sur ce votre subconscient a accepté.

La bonne nouvelle est que vous pouvez renverser la tendance en vous répétant dorénavant, avec insistance et assiduité des affirmations constructives et harmonieuses.

5.    La puissance de la suggestion

Le conscient est le veilleur et le protecteur du subconscient.

Votre subconscient étant très sensible et réceptif à la suggestion, il vous appartient de lui suggérer, par votre esprit conscient, des pensées d’harmonie, de succès et de bonheur.

Votre plus grand pouvoir est votre libre arbitre ; c’est-à-dire votre capacité de choisir. Choisissez le bonheur et l’harmonie.

« Une suggestion est l’action de faire naître dans l’esprit le mécanisme mental par lequel la pensée, l’idée suggérée est entretenue, acceptée, mise à exécution. »

Joseph Murphy

Si vous conditionnez bien votre esprit, vous le fermerez aux hétérosuggestions toxiques. Parce que rien ne peut être suggéré à votre subconscient sans la volonté de votre esprit conscient.

Une suggestion qui n’est pas acceptée n’a aucune force. Entraînez donc votre conscient à rejeter vigoureusement toute suggestion négative ou destructrice.

Utilisez l’autosuggestion positive et constructive. Avant de pratiquer vos affirmations, détendez-vous complétement jusqu’à ce que vous soyez dans un état de quasi-somnolence.

« Ne dites jamais : « C’est impossible. » Dépassez votre peur en disant plutôt : « Je peux tout accomplir grâce à la puissance de mon subconscient. » »

Joseph Murphy

6.    L’hétérosuggestion

L’hétérosuggestion est une suggestion qu’on reçoit ou accepte des autres.

De tout temps, les grands leaders, les politiques, les religions, les publicitaires et les médias ont eu recours à l’hétérosuggestion pour contrôler et endoctriner les masses.

La plupart des gens ont accepté sans le savoir, tout au long de notre vie, de l’enfance à la vie professionnelle, des hétérosuggestions de toutes sortes qui continuent de détruire leur vie.

Ce sont des réflexions du type : « tu es trop bête », « tu n’arriveras jamais à rien », « fais attention, tu vas tomber », « l’argent ne fait pas le bonheur », « tu es un raté », « tu as un gros nez », « tu n’as pas de chance dans la vie », « tu n’es pas né sous une bonne étoile », etc.

Ceux qui disent de telles choses à des enfants sont les pires criminels qui soient. Parce que de telles réflexions sont pires que du poison.

7.    Rejetez toute suggestion négative

Vous avez le pouvoir de renverser la vapeur et de prendre le contrôle du navire de votre vie par l’autosuggestion constructive.

Si vous prêtez attention à toutes les choses qui vous sont dites tout au long de la journée, vous vous rendrez compte que la plupart ne constituent ni plus ni moins que de la propagande toxique pour vous.

N’acceptez plus toutes les suggestions qui vous sont proposées. N’acceptez que celles qui contribuent à vous faire avancer dans la vie.

Rejetez vigoureusement toute suggestion négative qui vous est proposée et remplacez-la immédiatement par une autosuggestion positive.

N’abandonnez votre vie sous le contrôle d’aucun plaisantin.

« Tout ce que l’esprit conscient, rationnel, croit vrai, le subconscient l’accepte et le manifeste dans la réalité. »

Joseph Murphy

8.    La force des prémisses majeures

Une prémisse majeure est une vérité fondamentale que nous acceptons comme vraie. Notre subconscient réagit aux différentes impressions que nous lui communiquons sur la base des prémisses majeures que nous avions préalablement acceptées.

Par exemple :

  • « Les personnes riches sont malhonnêtes ». « Koffi est riche ». « Donc Koffi est un malhonnête ».
  • « Tous les hommes sont des menteurs ». « Gilles est un homme ». « Donc Gilles est nécessairement un menteur ».

Etablissez comme prémisse majeure que l’intelligence infinie de votre subconscient vous guide, vous dirige et vous enrichit spirituellement, mentalement et matériellement.

Pour réaliser vos désirs et surmonter votre frustration, déclarez-vous continuellement : « L’Intelligence infinie qui m’a donné ce désir me conduit, me guide et me révèle le plan parfait pour l’accomplissement de mon désir. Je sais que la sagesse profonde de mon subconscient répond à présent et que ce que je sens et revendique en moi-même s’exprime à l’extérieur. Tout est équilibre et équanimité. ».

Chapitre 3 : La puissance miraculeuse de votre subconscient

1.    Une puissance phénoménale

La puissance et le processus d’action du subconscient dépassent à ce jour l’entendement humain.

C’est lui qui maintient en vie les fonctions vitales de votre corps. Même dans votre sommeil, votre cœur bat, vos poumons fonctionnent et vous respirez, vos reins, votre cerveau et tous les autres organes et cellules de votre corps fonctionnent. À quoi cela est-il dû à votre avis ? À l’action du subconscient qui ne dort jamais.

Votre subconscient peut vous libérer de toutes vos contraintes et limites et vous donner la solution ou la réponse à tous vos problèmes. C’est lui qui permit à Beethoven, Mozart, Michel Ange, Raphaël, Shakespeare, et bien d’autres génies de produire des œuvres intemporelles.

2.    Votre subconscient est votre système d’exploitation ou votre logiciel de vie

Dans le domaine informatique, les logiciels et applications sont des programmes conçus pour traiter les informations d’une manière donnée et produire des résultats.

Votre subconscient est à votre vie ce que les systèmes d’exploitation (IOS, Windows, Android, etc.) sont à l’ordinateur ou au smartphone.

Il ne discute pas et manifeste dans votre monde réel toute pensée, dogme ou croyance que vous y imprimez.

Les pensées que vous entretenez par votre cerveau, qui est l’organe de votre esprit conscient, s’incrustent dans votre subconscient qui en produit les résultats sous forme d’expériences dans votre vie.

« L’homme est ce qu’il pense tout au long du jour. »

Ralph Waldo Emerson

3.    Tout ce qui s’imprime dans votre subconscient s’exprime

Le principe de vie ou intelligence infinie ou encore l’esprit de Dieu qui fait mouvoir les planètes, les étoiles, les arbres et les océans, s’exprime à travers vous par votre subconscient.

C’est pourquoi ce dernier manifeste aveuglément dans votre vie tout ce que vous y imprimez, par la loi de l’action-réaction, encore appelée la loi de cause à effet ou la loi de la vie.

Pour pouvoir manifester dans votre vie la santé, l’harmonie, le succès et la richesse, vous devez abolir de votre vie toute pensée et émotion négative (crainte, colère, jalousie, vengeance, etc.) et y nourrir continuellement des pensées et émotions positives et constructives.

« Lorsque vous ressentez un malaise, qu’il soit d’ordre physique ou émotif, la meilleure chose à faire est de lâcher prise, de vous relaxer et de calmer votre esprit. Adressez-vous à votre subconscient. Demandez-lui de reprendre les rênes en ramenant en vous la paix, l’harmonie et l’ordre divin. Vous constaterez que tout rentrera dans l’ordre. Adressez-vous à votre subconscient avec autorité et il vous obéira. »

Joseph Murphy

4.    Faire travailler votre subconscient à votre profit

Le subconscient est un ouvrier très silencieux. Sans même que nous n’y prêtions attention, il fait tranquillement battre notre cœur, fonctionner notre foie et nos reins, et fait vivre toutes les cellules de notre corps.

La première étape à franchir pour faire travailler votre subconscient dans le sens de vos objectifs est de prendre conscience du fait qu’il ne se repose jamais et a une action silencieuse.

La deuxième étape est de prendre le contrôle de votre esprit conscient par vos pensées. Occupez-le par l’attente du meilleur et par tout ce qui est beau, vrai et juste.

Prenez soin de votre esprit conscient.

Toutes les guérisons miraculeuses qui ont eu lieu de tout temps sont l’œuvre d’une foi forte instillée par l’esprit conscient au subconscient.

Joseph Murphy relate l’histoire de Mme Bire, une femme qui recouvrit la vue à Lourdes alors que ses nerfs oculaires étaient cliniquement morts. Ces nerfs revinrent petit à petit à la vie par l’action de foi nourrie par cette dame dans son subconscient. Des exemples similaires sont légion.

Un autre homme obtint une guérison spectaculaire et « miraculeuse » de son cancer des poumons en se répétant plusieurs fois par jour, tout en se détendant complètement et en atteignant un état de somnolence : « La perfection de Dieu s’exprime à présent à travers moi. L’idée de la santé parfaite remplit maintenant mon subconscient. L’image que Dieu a de moi est une image parfaite, et mon subconscient recrée mon corps en parfait accord avec l’image parfaite qui est maintenue dans l’esprit de Dieu. »

« Imaginez que vos désirs se réalisent jusqu’à croire que cela est réel. Persévérez et vous obtiendrez des résultats indiscutables. »

Joseph Murphy

Chapitre 4 : Les guérisons par l’esprit dans l’antiquité

La puissance de votre subconscient

1.    Le pouvoir du subconscient était connu depuis l’antiquité

Depuis les temps immémoriaux, les gens ont trouvé divers moyens de puiser dans la puissance inouïe du subconscient ; mais ils entouraient ce pouvoir de mystère.

C’étaient souvent des prêtres et saints de tous ordres qui trouvaient divers moyens d’impressionner le subconscient de leurs sujets, occasionnant des guérisons dites miraculeuses.

Ils utilisaient des rituels, des amulettes, des talismans, des bagues, des reliques et des images de tout acabit, pour plonger leurs sujets dans une profonde émotivité et ainsi, pouvoir impressionner leur subconscient.

Certains prêtres et guérisseurs faisaient boire des drogues à leurs sujets et patients sous forme de décoction puis, faisaient de puissantes suggestions à leur subconscient lorsqu’ils étaient en état de somnolence ou d’hypnose. Cela leur permettait de guérir de façon dite miraculeuse, alors que c’est l’action de leur subconscient.

2.    Que dit la bible sur l’emploi du subconscient ?

En Marc chapitre 11 verset 24, il est dit : « Tout ce que vous désirez, lorsque vous priez, croyez que vous le recevez, et vous l’aurez. »

Remarquez que les verbes croire et recevoir sont au présent alors que le verbe avoir est au futur. Cela est fait à dessein.

En effet, ce passage biblique puissant veut dire que si vous croyez et acceptez comme vrai que votre désir s’est déjà réalisé, il se concrétisera à coup sûr pour vous dans un futur proche.

Il s’agit pour vous d’adopter un calme et une certitude intérieure que votre désir se réalise, en fermant la porte aux raisonnements farfelus de votre esprit conscient.

Quand vous plantez une graine dans un sol fertile, vous n’avez aucun doute qu’elle germera et produira des fruits. Eh bien c’est la même attitude qu’il vous faut adopter pour vos désirs et projets. C’est en ce sens que Jésus a dit qu’« il vous sera fait selon votre foi ».

En Mathieu chapitre 9 versets 28 et 30, Jésus a ouvert les yeux des aveugles. Avant de les guérir, il leur a dit : « Qu’il vous soit fait selon votre foi ». Puis, il leur a sévèrement interdit : « Prenez garde que personne ne le sache ».

Pourquoi Jésus avait-il donné cet ordre aux aveugles fraîchement guéris ? Pour les protéger des doutes, peurs et critiques agressives des incrédules. Ces critiques auraient fait douter les aveugles de leur guérison et auraient annulé l’action de leur foi et de leur subconscient.

3.    Les miracles dans les lieux de cultes

A part les cinémas, escroqueries et artifices de toutes sortes que nous observons aujourd’hui de la part de truands de tout acabit, plusieurs guérisons spectaculaires, intervenues dans des lieux de cultes aussi célèbres que Lourdes, le temple de Diabatsu au Japon et bien d’autres, obéissent aux lois du subconscient.

Joseph Murphy raconte ici l’histoire d’un de ses oncles qui guérit spectaculairement d’une tuberculose chronique et incurable selon ses médecins. Tous ses poumons étaient atteints.

Son fils lui remit une bague aux motifs anciens sur laquelle était incrusté un petit bout de bois. Il raconta à son père l’avoir acheté à prix d’or chez un moine et que le bout de bois provenait du bois authentique sur lequel le Christ avait été crucifié.

Le vieux père prit la bague, la serra fort contre sa poitrine et pria profondément et avec foi. Le lendemain il était complètement guéri. Tous les examens médicaux révélèrent que son mal avait totalement disparu et que tous ses poumons étaient à présent propres. Ce vieux vécut quinze (15) années de plus et mourût paisiblement à quatre-vingt-neuf ans.

En réalité, son fils avait inventé son histoire de toutes pièces. Il avait juste ramassé un bout de bois sur un trottoir et l’avait fait insérer sur une bague de pacotille.

Qu’est-ce qui explique alors la guérison du vieillard à votre avis ? L’action de son subconscient nourrie par une foi forte, une imagination fortement attisée et l’espoir certain d’une guérison totale.

« Sachez que la foi, comme une graine plantée dans le sol, pousse selon sa nature. Semez une graine-pensée dans votre esprit, arrosez-la, fertilisez-la avec espoir et elle germera. Soyez un ingénieur de l’esprit et ayez recours à des techniques éprouvées afin d’obtenir une vie plus satisfaisante. »

Joseph Murphy

4.    Le principe universel de la guérison

Le processus de la guérison est basé sur la foi.

Votre fonction mentale a deux facettes : le conscient et le subconscient. Le subconscient est constamment et permanemment docile à la suggestion et exerce un contrôle total sur les fonctions, sensations et conditions de votre corps.

Ainsi, lorsque vous vous blessez au doigt ou en vous rasant, le subconscient fait silencieusement et sans que vous ne compreniez comment, cicatriser votre plaie.

La plupart des maladies, sinon toutes sont dues à des suggestions négatives et destructrices.

Toutes les guérisons sont basées sur l’unique puissance universelle du subconscient, qui est connecté à l’intelligence infinie ou à l’esprit de Dieu.

« Le processus de toute guérison est une attitude mentale définie et positive, une attitude intérieure, une manière de penser qu’on appelle la foi. La guérison est due à une attente pleine de confiance qui agit en tant que suggestion puissante sur le subconscient, libérant sa puissance curative. »

Joseph Murphy

5.    Les idées de quelques philosophes et alchimistes

Je reproduis ici à l’identique les réflexions du grand alchimiste et médecin suisse Paracelse et du philosophe italien Pietro Pomponazzi, rapportées par Joseph Murphy dans son ouvrage.

« Que l’objet de votre foi soit vrai ou faux, vous en obtiendrez cependant les mêmes effets. C’est ainsi que si je croyais à la statue de saint Pierre comme j’aurais cru en saint Pierre lui-même, j’obtiendrais les mêmes effets que j’aurais obtenus du saint lui-même. Mais cela est de la superstition. La foi, cependant, produit des miracles ; que cette foi soit vraie ou fausse, elle produira toujours les mêmes merveilles. »

Paracelse

« Nous pouvons facilement concevoir les effets merveilleux que peuvent produire la confiance et l’imagination, particulièrement lorsque ces deux qualités sont réciproques entre les sujets et la personne qui les influence. Les guérisons attribuées à l’influence de certaines reliques sont l’effet de l’imagination et de la foi des malades. Les charlatans, comme les philosophes, savent que si les os de n’importe quel squelette étaient mis à la place des os d’un saint, les malades n’en obtiendraient pas moins des effets bénéfiques en croyant que ces os sont une véritable relique. »

Pietro Pomponazzi

Toute maladie commence dans l’esprit et le pouvoir de la guérison est dans votre propre subconscient.

« Le sentiment d’être en santé attire la santé ; le sentiment d’être riche attire la richesse. Comment vous sentez-vous ? »

Joseph Murphy

Chapitre 5 : Les guérisons par l’esprit dans les temps modernes

1.    Le seul principe curatif

Il n’existe qu’un seul principe curatif universel régissant toute vie dans l’univers. Ce principe est désigné sous plusieurs noms en fonction des croyances de celui qui en parle : Dieu, la Nature, l’Intelligence Universelle, la Puissance Subconsciente, etc.

Ce principe curatif réside dans le subconscient et agit par la foi. C’est pourquoi Jésus a dit qu’il vous sera fait selon votre foi.

Aucun psychologue, pasteur, charlatan, etc. n’a jamais guéri personne. Ces derniers ne font que libérer les blocages mentaux en impressionnant le subconscient de leur patient ou fidèle.

Le principe curatif est le même pour tout le monde et agit avec la même vigueur pour tous ; que vous soyez athée, animiste, chrétien, musulman, noir, blanc, jaune ou rouge.

2.    La loi de la croyance

Jésus a dit que tout est possible à celui qui croit.

Il ne s’agit pas ici d’une croyance en un rite, à une personne ou à une organisation. Il s’agit au contraire des pensées que vous entretenez constamment dans votre esprit.

C’est pourquoi il est bête de croire que quelque chose ou quelqu’un peut vous blesser ou vous nuire.

3.    La thérapeutique de la prière

La thérapeutique de la prière, encore appelée prière scientifique, est la synchronisation harmonieuse du conscient et du subconscient, spécifiquement dirigée vers un but précis et défini.

Il s’agit de choisir une idée particulière, un projet ou une condition que vous désirez voir se matérialiser dans votre vie, de le ou la communiquer à votre subconscient, en faisant comme si votre désir s’est déjà réalisé.

4.    Qu’est-ce que la guérison par la foi

Les guérisons par la foi sont le produit de l’interaction entre le conscient et le subconscient des sujets ou patients. Elles sont le produit des puissantes suggestions faites au subconscient des patients.

Ces suggestions sont faites par le biais d’impositions de mains, de danses rituelles, de potions prétendument magiques, etc.

Ces méthodes font passer les patients de la crainte et de la peur à la foi et à l’espoir, les menant à la guérison soudaine de tous leurs maux.

« Lorsque votre esprit est détendu et que vous acceptez une pensée, votre inconscient l’accepte comme vraie et se met à l’œuvre pour la manifester dans la réalité. »

Joseph Murphy

5.    La foi subjective

Votre esprit subjectif ou subconscient est soumis au contrôle de votre propre esprit conscient ou des suggestions qui lui sont faites par les autres et par votre environnement.

Donc que vous preniez le gouvernail ou non, le subconscient exécutera l’ordre qui lui sera donné. C’est pourquoi vous devez développer une foi active, en contrôlant ce que votre esprit conscient dit à votre esprit subconscient, c’est-à-dire votre dialogue intérieur.

Et pour pouvoir le faire, il faut que ce dialogue soit cohérent. Ce que dit votre conscient doit être en harmonie avec ce que vous désirez dans votre for intérieur. Quand votre désir est de trouver un conjoint et de vous marier d’ici la fin de l’année alors que votre esprit conscient vous joue des tours en pensant que cela ne sera pas possible, l’harmonie souhaitée n’existe pas.

C’est pourquoi il est conseillé dans ce livre de se détendre complètement et d’entrer dans un état de somnolence avant de répéter ses affirmations au subconscient. Dans l’état de somnolence ou de détente, le conscient devient passif et se tait, laissant le champ libre au subconscient d’accepter les suggestions qui lui sont faites. C’est cela la foi subjective.

6.    Comment libérer l’action cinétique du subconscient

L’action de votre subconscient continue pendant votre sommeil. Ne parlez donc jamais de vos malheurs ou de vos peurs.

Avant de vous endormir, détendez-vous toujours et insufflez à votre subconscient la santé parfaite, l’harmonie et la prospérité.

« Lorsque vous dormez, il n’existe aucun conflit entre l’esprit conscient et le subconscient. Avant de vous endormir, imaginez à maintes reprises que vos désirs sont exaucés. Dormez en paix et éveillez-vous dans la joie. »

Joseph Murphy

Chapitre 6 : Les techniques de guérison mentale

Subconscient

« Ne croyez pas en des choses qui vous font du tort ou qui vous blessent. Croyez au pouvoir de votre subconscient de vous guérir, de vous inspirer, de vous donner des forces et de vous faire prospérer. Il vous sera fait selon ce que vous croyez. »

Joseph Murphy

1.    Comment la pensée passe-t-elle du conscient au subconscient ?

Votre requête passe plus facilement de votre conscient à votre subconscient lorsque vous êtes dans un état proche du rêve. Ensuite pensez de façon détendue à votre désir et sentez-vous comme si vous l’aviez déjà réalisé.

Votre esprit ne peut entrer en action que si votre désir ou requête y prend la forme d’une image. Ensuite, il vous faut entretenir et caresser cette image avec gratitude, joie, sérénité et persévérance.

2.    La visualisation

Visualiser, c’est voir l’objet de votre désir avec l’œil de votre esprit, c’est-à-dire dans votre imagination avec autant de précisions que s’il était réel.

C’est cela même la foi. Le fait de voir et de ressentir ce qui n’est pas encore matériel comme s’il l’était déjà.

Cette manière de penser est comme une imprimante qui forme des impressions dans votre subconscient. Si vous maintenez votre image dans votre esprit avec amour, gratitude et persévérance, elle se manifestera à coup sûr dans votre réalité.

Un proverbe dit qu’« une image vaut mille mots ».

Comme l’a préconisé le professeur Charles Baudoin, le meilleur état pour caresser son image est l’état de somnolence où tout effort est réduit au minimum. Ensuite, résumez l’objet de votre désir en une courte phrase que vous réciterez à maintes reprises comme une berceuse.

3.    La technique du sommeil

Dans l’état de somnolence, l’action du conscient est inhibée et celle du subconscient est à son maximum. Dans cet état, les pensées et sentiments négatifs qui tendent à neutraliser votre désir ou ambition sont loin.

Vous pouvez alors insuffler à votre subconscient toutes les suggestions que vous souhaitez.

4.    La technique de la gratitude ou du remerciement

La gratitude est l’un des degrés d’émotion et de vibration les plus élevés.

Une personne reconnaissante est toujours prête des forces créatrices de l’univers et s’attire des bénédictions infinies et intarissables.

« Merci mon Dieu » ou tout simplement « Merci » est l’une des prières les plus puissantes que vous puissiez faire.

Lorsque vous pensez à l’objet de votre désir, éprouvez une profonde gratitude comme s’il s’était totalement réalisé et lâchez prise, détendez-vous.

5.    La méthode des affirmations et comment l’appliquer

Réciter froidement des affirmations ne vous mènera nulle part. C’est pour cela que Jésus a dit que quand vous priez, ne vous livrez pas à de vaines répétitions.

Vous devez mettre du sentiment et de la conviction dans vos affirmations comme si elles étaient déjà réalité.

Lorsque vous recourez à des affirmations, faites-le avec la conviction qu’il en est ainsi, en dépit de toute apparence contraire.

6.    La méthode absolue

La méthode absolue consiste à entrer dans un état de somnolence et à citer le nom de la personne que vous désirez voir guérir ou l’objet de votre désir puis à réciter avec amour et sérénité que Dieu est béatitude parfaite, amour sans limite, toute puissance, intelligence infinie, sagesse illimitée, harmonie absolue, beauté indescriptible et perfection.

Cette contemplation des attributs de Dieu élève notre conscience et engendre des ondes d’harmonie, de santé et de paix.

« Soyez un ingénieur de l’esprit et servez-vous des techniques qui ont fait leurs preuves pour construire une vie plus grande, plus noble. »

Joseph Murphy

Chapitre 7 : Le subconscient tend vers la vie

1.    Votre subconscient tend vers l’accroissement

Les processus de votre subconscient tendent toujours vers l’accroissement et la vie. Et plus de 90% de votre activité mentale est subconsciente. Si vous n’utilisez pas cette facette de votre cerveau et de votre esprit, cela voudrait donc dire que vous vivrez à moins de 10% de vos capacités réelles.

C’est d’ailleurs ce que William James, le père de la psychologie américaine a dit. Il a affirmé que la plupart des gens vivent toute leur vie avec moins de 10% de leur potentiel.

Votre subconscient est en contact avec l’infini et la sagesse de Dieu. Il régule toutes vos fonctions vitales, travaillant 24h sur 24 et s’efforçant en permanence de vous aider à croître.

Il vous parle au moyen d’intuitions, de pressentiments, d’idées, d’inspirations et d’éclairs de génie.

2.    Les centres physiologiques du conscient et du subconscient

Le système cérébrospinal dont l’organe est le cerveau est le siège du conscient et ses perceptions sont reçus par nos cinq sens.

Le système sympathique dont les organes sont le cervelet, le tronc cérébral et l’amygdale est le siège du subconscient. Le cerveau de votre subconscient est le plexus solaire.

Toutes les images acceptées comme vraies par votre conscient sont transmises à votre subconscient qui les matérialise dans votre réalité.

3.    Le subconscient travaille toujours pour l’harmonie générale

Etant relié à l’intelligence infinie qui régit toute chose, le subconscient travaille toujours pour l’harmonie générale, le bien commun, la santé et la paix.

Le secret de tous les grands hommes ayant marqué l’histoire est qu’ils ont pu puiser dans les ressources infinies de leur subconscient. Vous en avez également la possibilité.

4.    Ne perturbez pas votre principe inné d’harmonie

Vous êtes ce que vous pensez. Pensez donc toujours le bien et l’harmonie.

Ne perturbez pas l’ordre normal de votre esprit en entretenant des pensées de ressentiment, de haine, de crainte, de doute, etc. Chaque fois que de telles pensées vous sont suggérées par votre conscient ou votre entourage, annulez-les par des pensées de paix et d’harmonie.

5.    Être heureux et en bonne santé, c’est ce qui est normal

Ce qui est normal, c’est que vous soyez en bonne santé, plein de vitalité, de joie et de bonheur.

Chaque fois que vous êtes en proie à des maladies, à des frustrations et à du désordre dans votre vie, c’est que vous avez semé l’inharmonie dans votre esprit, en y nourrissant des pensées de discorde, de peur, de doute, de haine, de ressentiment, de jalousie, etc.

Être malade, c’est anormal parce que l’univers est harmonie et l’esprit qui l’anime est un esprit de vie et d’accroissement.

Si vous êtes en harmonie avec le principe de vie et l’intelligence infinie, vous serez en parfaite santé.

En 1917, un jeune infirme et paralytique, atteint d’une maladie déclarée incurable, se formula une affirmation qu’il entretint et recita vigoureusement tous les jours. Il se résolut également à envoyer aux autres des pensées d’amour et de santé.

Croyez-le ou non, ce jeune homme guérit totalement de son infirmité, devint bien portant et devint même ministre dans sa localité. Voici son affirmation : « Je suis sain et sauf, parfait, vigoureux, puissant, aimant, harmonieux et heureux. »

« Lorsque vous faites une affirmation et que vous la ressentez comme étant vraie, cela se manifestera dans votre esprit, dans votre corps et dans votre vie. Affirmez de bonnes choses et vous vivrez dans la joie. »

Joseph Murphy

Chapitre 8 : La voie vers la réussite

Ce ne sont pas toutes les prières qui sont exaucées et il y a une explication à cela.

1.    Pourquoi certaines prières ne sont-elles pas exaucées ?

Les prières ne sont pas exaucées si vous manquez de confiance en vous, essayez de forcer les choses, et ne savez pas concrètement ce que vous voulez.

N’essayez pas de recourir à la coercition mentale. Le subconscient n’y répond pas. Il ne répond qu’à la foi, à l’assurance et à la détente.

Il est important que vous soyez précis dans votre but ou désir et que vous le communiquiez constamment à votre subconscient. Ne faites jamais des déclarations qui soient contraires à ce que vous recherchez, comme : « c’est trop dur », « je suis perdu », « je ne sais pas quoi faire », etc.

Ce serait comme prendre un taxi et lui donner toutes les 5 minutes, des directions différentes. Il s’énervera et ne vous mènera finalement nulle part.

2.    Travaillez dans la détente et la sérénité

La détente et la sérénité sont les clés du succès. Une fois que vous communiquez votre désir à votre subconscient, calmez-vous et soyez serein(e) dans l’attente du meilleur.

Il sait comment soumettre votre requête à Dieu pour qu’il soit exaucé. Ne vous stressez pas, vous demandant comment votre désir va se concrétiser. Agissez comme s’il se concrétisait déjà et soyez serein(e).

3.    Votre imagination est votre principal atout

Votre rôle est d’imprimer l’objet de votre désir sur votre subconscient, comme s’il était déjà réalisé. Pour cela, vous devez vous servir de votre imagination pour visualiser votre résultat et surtout pour vous sentir constamment comme s’il s’était déjà réalisé.

L’impression du subconscient ne se fait pas par l’effort mais par l’imagination (visualisation) dans la détente.

Laissez votre intellect de côté et entretenez une foi simple et aveugle ; une foi d’enfant.

4.    Les trois étapes essentielles pour que votre prière soit exaucée

Pour obtenir des résultats à vos prières, suivez ces trois étapes simples :

  • Identifiez bien votre objectif ;
  • Imprimez-le sur votre subconscient par la prière et la visualisation ;
  • Détendez-vous avec la conviction profonde que votre prière est déjà exaucée et laissez Dieu agir.

Il est important que vous lâchiez prise et laissiez Dieu agir. Ce faisant, vous impressionnerez votre subconscient par votre foi.

5.    Pourquoi parfois, vous obtenez le contraire de ce que vous voulez ?

Émile Coué a appelé ce phénomène « la loi de l’effort inversé ». Cette loi se base sur le fait que chaque fois que vous essayez de forcer les choses, c’est-à-dire chaque fois qu’il y a conflit entre votre imagination et votre volonté, c’est votre imagination qui l’emporte.

Imaginez que vous faites des efforts mentaux pour ne pas penser à un gros hippopotame vert. C’est maintenant même que cette image s’installera dans votre imagination et votre esprit. Elle ne partira que lorsque vous lâcherez prise.

Il en va de même de la prière, faites jouer votre imagination et lâchez prise. N’essayez pas de vous stresser et de vous forcer en vous disant des choses du genre : « je dois prier davantage » ; « je dois y mettre tout mon effort et ma volonté » ; etc.

Le subconscient ne répond pas à la force ou à la coercition ; il ne répond qu’à la détente et à la sérénité.

6.    Réconcilier le désir et l’imagination

Vous devez ressentir l’objet de votre désir. Votre prière n’est exaucée que lorsqu’il y a accord et harmonie entre vous et votre désir, entre votre pensée et votre sentiment, entre votre désir et votre imagination.

Cette harmonie est plus facilement atteignable lorsque vous êtes dans un état de somnolence, de détente et d’engourdissement.

L’esprit conscient est inopérant en état de somnolence et c’est donc le meilleur moment pour suggérer vos désirs à votre subconscient.

Les meilleurs moments pour imprégner votre subconscient sont quand vous vous réveillez et quand vous vous endormez.

Chapitre 9 : Le subconscient, la voie vers la richesse

Puissance de votre subconscient

1.    La richesse est dans votre subconscient

Arrêtez de vous dire que pour devenir riche, vous devez travailler à la sueur de votre front jusqu’à la fin de vos jours. Si c’est la voie que vous empruntez, vous deviendrez peut-être la personne la plus riche du cimetière.

La richesse s’obtient par la conscience de la richesse dont on imprègne son subconscient. Imbibez votre subconscient du désir, de la foi et de la gratitude liée à la richesse et travaillez intelligemment vers ce but.

Personne n’a été créé pour vivre dans l’indigence. Au contraire, la nature elle-même est riche et sa richesse s’accroît de jour en jour. Emplissez votre esprit d’idées de richesses.

2.    Une méthode puissante pour créer la conscience de la richesse

Lorsque vous vous dites sans cesse : « je suis millionnaire » ou « je suis riche », votre esprit conscient a tendance à lutter contre vous en tenant compte de votre réalité et de vos conditions extérieures.

Or, nous avons vu que pour pouvoir imprimer votre désir sur votre subconscient et pour qu’il l’accepte, il ne doit y avoir aucun conflit entre votre conscient et votre subconscient. Ils doivent être en harmonie totale.

Au lieu de vous dire « je suis riche » ou « je vais être riche », répétez-vous plutôt, pendant 5 minutes et au moins quatre (04) fois par jour : « Richesse, succès ».

Ce faisant, vous imprègnerez votre subconscient de la conscience de richesse et ne susciterez aucune opposition de la part de votre esprit conscient.

Répétez également régulièrement l’affirmation suivante : « De jour et de nuit tous mes intérêts prospèrent. »

3.    N’ayez aucune crainte

Nourrir la peur ou la crainte revient à signer un chèque en blanc pour le désastre et le malheur.

N’ayez jamais peur d’un quelconque malheur. Au contraire, vivez toujours dans l’attente du meilleur en vous répétant des affirmations joyeuses et harmonieuses.

« L’abondance résulte d’une ferme conviction de votre subconscient. Nourrissez votre esprit conscient de pensées d’abondance. »

Joseph Murphy

Votre subconscient agit comme des intérêts composés et multiplie toute croyance que vous y imprimez. Si vous lui suggérez des croyances de richesse, il vous permettra d’être riche au-delà de vos attentes. Par contre, si vous y imprimez des croyances de pénurie et de pauvreté, il vous fera tomber dans un malheureux dénuement.

4.    Ne bloquez pas votre richesse

Lorsque vous critiquez et enviez les personnes riches et prospères, vous priez en réalité pour votre propre pauvreté.

C’est tout comme vouloir une chose et son contraire. Ne condamnez pas les riches en disant : « c’est des escrocs » ; « ils sont impitoyables » ; « où a-t-il trouvé tout cet argent ? ».

Remerciez au contraire Dieu et éprouvez de la gratitude pour votre propre richesse et votre propre prospérité.

5.    Un moyen de vous enrichir dans votre sommeil

Un moyen simple mais redoutable de vous enrichir en dormant est de vous répéter à plusieurs reprises, comme une berceuse, le mot « Richesse » chaque soir avant de dormir.

Vous serez surpris de la puissance de cette technique en apparence simple.

« Ne faites pas de l’argent votre seul but. Réclamez de vivre dans l’abondance, la joie, la paix, l’authenticité et l’amour et offrez votre amour et vos bonnes intentions à tous. Votre subconscient vous rendra au centuple tous ces bienfaits. »

Joseph Murphy

Chapitre 10 : Le droit à la richesse

La puissance de votre subconscient

Non seulement vous avez le droit d’être riche, mais vous êtes né riche. Vous êtes venus dans cette vie pour vous épanouir complètement, posséder tout l’argent dont vous avez besoin pour déployer toutes vos potentialités.

Votre désir d’être riche est donc un désir très légitime.

1.    L’argent est un symbole

L’argent n’est qu’un symbole et une monnaie d’échange. N’en faites donc pas un dieu. Avant l’avènement de l’argent comme monnaie d’échange, il y avait le sel, les troupeaux, etc. Essayez donc de désacraliser l’argent.

Comme monnaie d’échange, l’argent doit circuler. Tout comme le sang circule dans votre corps pour vous maintenir en bonne santé, l’argent doit circuler dans votre vie pour que vous soyez économique sain.

2.    La voie ultime de la richesse

Lorsque vous maîtrisez les pouvoir de votre subconscient, vous serez toujours riche et attirerez toujours à vous toutes sortes de richesses.

Saturez votre subconscient d’idées de richesses et il pourvoira toujours et largement à vos besoins en dépit des conditions économiques générales et des imprévus.

3.    Pourquoi tant de personnes manquent-elles d’argent ?

Tant de personnes manquent d’argent à cause des prototypes erronés qui ont consciemment ou inconsciemment imprégné leur subconscient, de par leur éducation, leur religion, une mauvaise interprétation des Ecritures, leur environnement ou leurs superstitions.

La plupart des gens, pour ces raisons, condamnent consciemment ou inconsciemment l’argent et la richesse. Ils interprètent mal et se convainquent que « l’amour de l’argent est la racine de toutes choses mauvaises ». 

4.    Être riche c’est être équilibré

Le propos de cette partie n’est pas de dire qu’il faut uniquement se consacrer à la recherche de l’argent dans votre vie.

La richesse, la vraie, est une vie équilibrée, prospère et épanouie sur tous les plans : financier, amoureux, familial, santé, paix de l’esprit et du cœur, etc.

Chercher l’argent seul est absurde, la condamner l’est encore plus et est fou. Vivre une vie prospère et équilibrée sur tous les plans, c’est ce qu’il vous faut. Et votre subconscient est là pour vous y aider.

5.    La pauvreté est une maladie mentale

Vous n’êtes pas sur terre pour vivre dans un taudis et avoir faim. Si l’énergie positive qu’est l’argent ne circule pas pleinement et librement dans votre vie, c’est qu’il y a un blocage auquel il vous faut remédier.

Détrompez-vous, il n’y a aucune vertu dans la pauvreté. C’est la richesse, la vraie, qui est vertu.

6.    Trois affirmations puissantes pour désacraliser l’argent

Joseph Murphy propose l’affirmation suivante pour vous aider à adopter la bonne attitude vis-à-vis de l’argent.

« J’aime l’argent et je m’en sers sagement, efficacement et judicieusement. L’argent circule constamment dans ma vie, je m’en sers avec joie et il me revient multiplié de merveilleuse façon. L’argent est bon, très bon. Il vient à moi en avalanches. Je ne m’en sers que pour le bien et je suis reconnaissant de posséder ce bien ainsi que les richesses de mon esprit. »

En voici une autre : « Jour après jour, ma vie est riche sous tous rapports. »

Et une dernière : « Je suis uni aux richesses infinies de mon subconscient. J’ai le droit d’être riche, heureux et prospère. L’argent vient à moi librement, abondamment, et indéfiniment. Je suis à jamais conscient de ma vraie valeur. Je donne généreusement de mes talents et je suis merveilleusement béni sur le plan pécuniaire. C’est extraordinaire ! »

7.    Les obstacles à votre richesse et à votre succès

Les obstacles à votre richesse et à votre succès se trouvent dans votre état d’esprit. Vous réjouissez-vous des succès des autres ou bien les enviez-vous et les condamnez-vous ?

Quand vous voyez quelqu’un de riche et de prospère, quelle est votre réaction ? Dites-vous ; « Sale riche » ; « C’est un arriviste, je l’ai connu quand il n’avait rien » ; « C’est un bandit et un malhonnête ; où a-t-il trouvé tout cet argent ? » ; « Il est dans une secte » ; etc. ?

Laissez Dieu et la nature s’occuper de ceux qui sont malhonnêtes et cruels. Vous, concentrez-vous sur votre bonheur et bénissez tout le monde. Car, en éprouvant des sentiments négatifs par rapport aux riches, vous chassez la prospérité loin de vous.

« Le chemin vers l’opulence, la liberté et les inépuisables réserves d’argent, c’est la reconnaissance des pouvoirs de votre subconscient et du pouvoir créateur de votre pensée, de votre image mentale. Il faut que votre esprit conscient accepte de vivre dans l’abondance. Votre acceptation mentale et votre attente de la richesse auront leurs propres mathématiques, leurs propres moyens d’expression. En adoptant un état d’esprit d’opulence, toutes les choses nécessaires à l’abondance se manifesteront. »

Joseph Murphy

Chapitre 11 : Le subconscient, l’auxiliaire du succès

« Le succès c’est réussir sa vie, et tout au long de cette vie, connaître la paix, la joie et le bonheur. »

Joseph Murphy

1.    Les trois pas vers le succès

Vous connaîtrez le véritable succès uniquement quand vous en viendrez à aimer ce que vous faites.

Le premier pas vers le succès consiste donc à découvrir ce que vous aimez faire et à vous y appliquer. Cela veut dire que si par exemple vous aimez chanter, vous devez vous appliquer à votre art tous les jours, être à l’affût des dernières nouveautés dans votre domaine en vous formant continuellement, en ayant l’esprit ouvert et en côtoyant les meilleurs.

Pour découvrir cette passion lucrative, vous devez interroger votre moi profond. Répétez à cet effet, silencieusement, constamment et avec amour cette affirmation : « Dieu, à travers l’intelligence infinie de mon subconscient me révèle ma place véritable dans la vie. »

Le deuxième pas vers le succès est de vous spécialiser dans une branche d’activité donnée et de devenir le meilleur dans votre domaine. Lisez à cet effet le chapitre 5 de Réfléchissez et devenez riche.

Votre passion doit vous mener à avoir soif de connaissance et de tout connaître dans votre domaine. Vous devez avoir, relativement à votre art, un état d’esprit de serviteur. Votre but doit être de servir les autres et l’humanité au mieux de vos possibilités ; pas seulement de gagner de l’argent.

Le troisième pas vers le succès est de vous assurer que votre but ne sert pas seulement vos intérêts égoïstes ou votre désir de gagner de l’argent. Votre but doit avant tout servir l’humanité.

2.    Le véritable succès

Nous parlons dans ce livre du succès durable. Pas du succès éphémère et bling bling. Les escrocs, extorqueurs, truands, trafiquants, criminels et autres peuvent sembler avoir du succès et gagner beaucoup d’argent ; ce qui fait naître en nous des sentiments d’injustice et de ressentiment. Mais ce n’est pas ce genre de succès éphémère que prône ce livre.

Ceux qui semblent avoir du succès par ces moyens n’ont pas la paix de l’esprit et finissent par tout perdre et parfois même à perdre leur âme et leur vie. Pablo Escobar est au gnouf. Bernard Madoff a fini sa vie en prison et ses enfants se sont suicidés. Les exemples foisonnent.

Servez-vous de la puissance phénoménale de votre subconscient pour accéder au véritable succès, fait d’opulence, de santé, d’amour, d’équilibre, de paix de l’esprit et de joie.

« Le succès dépend d’un idéal plus élevé que la seule accumulation de richesses. »

Joseph Murphy

3.    Recourir au subconscient dans les affaires

Goethe avait l’habitude de tenir des conversations imaginaires lorsqu’il avait des difficultés ou des obstacles. Il s’imaginait que l’un de ses amis était devant lui et lui répondait à ses interrogations.

Cette technique puissante nous a également été enseignée dans le chapitre 14 de Réfléchissez et devenez riche. Constituez votre groupe de discussion imaginaire et stimulez l’imagination créatrice de votre subconscient. Elle vous donnera des idées magnifiques.

4.    Une autre technique puissante pour réussir

Une autre technique pour imbiber son subconscient des graines du succès est de vous répéter tranquillement et plusieurs fois par jour le mot « succès ».

Cela aidera votre subconscient à accepter votre succès comme vrai et vous aidera à parvenir à la conviction de votre succès.

Chapitre 12 : Les savants recourent au subconscient

La plupart des savants de renom qui ont marqué l’histoire de l’humanité ont eu abondamment recours aux ressources de leur subconscient.

1.    Quelques exemples célèbres

Einstein, Newton, Marconi, Tesla, Goethe, etc., ont tous puisé dans les ressources puissantes et illimitées de leur subconscient pour révéler des vérités essentielles à l’humanité.

Freidrich Stradonitz a découvert le « cercle du benzène » en abandonnant après d’intenses recherches infructueuses, la question à son subconscient qui lui a révélé la réponse.

Nicolas Tesla, qui a révolutionné le monde de l’électricité, recourait à son imagination créatrice et à son subconscient pour affiner et réaliser ses inventions.

Voici comment le docteur Frederick Banteng quant à lui découvrit l’insuline qui est utilisé pour traiter le diabète. Il étudia la question pendant des années, fit des recherches intenses, mais n’arrivait pas à trouver la solution. Une nuit, il s’épuisa et s’assoupît. Pendant son sommeil, son subconscient lui a suggéré d’extraire le résidu des glandes pancréatiques de chiens. C’est ainsi qu’il découvrit l’insuline.

Sachez que votre subconscient ne connaît ni temps ni espace. Lâchez prise et confiez-lui vos questionnements. Si vous gardez la foi, il vous révèlera les réponses.

2.    Une technique pour recevoir des directives de votre subconscient

Immobilisez votre corps, calmez-vous et ordonnez à votre corps de se détendre.

Concentrez-vous sur la solution à votre problème. Essayez de le résoudre avec votre esprit conscient puis, pensez à la joie que vous ressentirez quand vous obtiendrez la réponse. Laissez votre esprit s’en occuper tout en restant détendu. Puis, endormez-vous. Si vous n’obtenez pas immédiatement la réponse, passez à autre chose. Elle vous viendra sous une forme et à un moment inattendus.

Vous pouvez également répéter tranquillement et avec amour le mot « Réponse » comme une berceuse avant de vous endormir.

Quand vous dormez, la puissance qui est en vous est stimulée.

La réponse vous viendra souvent sous la forme d’une émotion ou d’une intuition. Suivez-là.

Chapitre 13 : Le subconscient et les merveilles du sommeil

La puissance de votre subconscient

Nous passons environ le tiers de notre vie à dormir (au moins 8h par journée de 24h). Et, pendant notre sommeil, ni notre subconscient, ni nos organes (cœur, poumons, estomac, reins, etc.) ne se reposent. Seul notre esprit conscient et rationnel est en état d’inhibition.

Pendant que nous dormons, notre activité cérébrale est très importante et nous recevons une quantité impressionnante d’impressions de nos cinq sens.

C’est pourquoi beaucoup de réponses nous parviennent pendant que nous sommes profondément endormis.

1.    L’importance du sommeil

Le sommeil nous recharge spirituellement. Il nous en faut donc suffisamment (au moins 6h par jour) pour rester en bonne santé, vif et joyeux.

Lorsque nous manquons de sommeil, nous sommes irritables, perdons notre joie de vivre et avons différentes sortes de troubles psychosomatiques.

2.    Le sommeil porte conseil

Prenez l’habitude de confier vos inquiétudes, interrogations et difficultés à Dieu à travers votre subconscient avant de vous endormir.

Il vous apportera la réponse d’une manière inattendue. Joseph Murphy a relaté plusieurs exemples où des personnes ont reçu des directives précises, des réponses et des solutions pendant leur sommeil.

« Avant de vous endormir, chargez votre subconscient de trouver une solution à vos problèmes et il vous répondra. Votre subconscient est le réservoir de tous vos souvenirs et de toutes les expériences que vous avez vécues depuis l’enfance. »

Joseph Murphy

La version complète de ce livre regorge d’exemples de personnes ayant reçu des réponses parfaites ou trouvé des solutions inattendues pendant leur sommeil. Ainsi, un ouvrier résolut un problème compliqué en dessinant des croquis dont il reçut l’inspiration pendant son sommeil.

Un célèbre archéologue arriva à déchiffrer des fragments anciens pendant qu’il dormait. Il existe plusieurs autres exemples.

3.    L’avenir vous appartient

Rien n’est prédestiné ou préordonné. Aucun désastre ne peut vous atteindre si vous priez. La prière scientifique enseignée dans ce livre vous permet de suggérer à votre subconscient toutes les expériences que vous souhaitez vivre dans votre vie.

Impactez positivement votre avenir en recourant aux ressources phénoménales de votre subconscient et en adoptant des modes de pensées et de croyance constructifs.

4.    Une affirmation ou prière puissante pour dormir en paix et se réveiller dans la joie et plein d’inspiration

L’auteur propose une affirmation puissante à réciter avec amour, douceur et tranquillement avant de dormir à chaque fois. Je la reprends ici en intégralité.

« Mes orteils sont détendus, mes chevilles sont détendues, mes muscles abdominaux sont détendus, mon cœur et mes poumons sont détendus, mes mains et mes bras sont détendus, mon cou est détendu, mon cerveau est détendu, mon visage est détendu, mes yeux sont détendus, tout mon esprit et tout mon corps sont détendus.

Je pardonne à tous pleinement et librement et, sincèrement, je souhaite pour tous l’harmonie, la santé, la paix et toutes les bénédictions de la vie. Je suis en paix, équilibré, serein et calme. Je me repose dans la sécurité et dans la paix.

Un grand silence m’enveloppe et un grand calme règne sur tout mon être tandis que je prends conscience de la Présence divine qui est en moi. Je sais que la réalisation de la vie et de l’amour me guérit.

Je m’enveloppe dans le manteau de l’amour et je m’endors tout rempli de bonne volonté envers tous. Toute la nuit, la paix demeure en moi et, au matin, je serai rempli de vie et d’amour.

Un cercle d’amour est tracé autour de moi. Je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi. Je dors en paix. Je m’éveille dans la joie, et en Lui j’ai la vie, le mouvement et l’être. »

Chapitre 14 : Le subconscient et les problèmes conjugaux

Les problèmes conjugaux, séparations, divorces et autres sont dus à l’ignorance des lois et de la puissance de l’esprit humain. Lorsque deux conjoints utilisent à bon escient la puissance de leur subconscient et prient ensemble, l’harmonie, l’amour et la joie règneront dans leur foyer.

Au demeurant, la période avant le mariage est le meilleur moment pour empêcher le divorce. Cette période devrait servir à conclure s’il y a harmonie des projets et d’esprit entre les futurs conjoints.

1.    Que signifie le mariage

Le mariage, c’est l’union spirituelle de deux êtres qui s’aiment. Pour que le mariage soit authentique et durable, il doit donc avoir un fondement spirituel.

Tout mariage fondé uniquement sur l’attirance physique, l’argent, les biens matériels est non sincère et ne peut durer.

2.    Comment attirer le mari idéal ?

Maintenant que vous connaissez les pouvoirs immenses du subconscient, adoptez la prière scientifique et imprimez sur votre esprit subjectif les images de votre mari idéal et de votre foyer idéal.

Au moins trois (03) fois par jour, détendez-vous et, avec amour, apaisement, joie, faites les affirmations suivantes :

« J’attire maintenant à moi un homme qui est honnête, sincère, loyal, fidèle, paisible, heureux et prospère. Ces qualités que j’admire pénètrent à présent dans mon subconscient. Tandis que je médite sur ces caractéristiques, elles se mettent à vivre en moi et s’incarnent dans mon subconscient.

Je sais qu’une irrésistible loi d’attraction existe et que j’attire à moi un homme selon ma croyance. J’attire à moi ce que je sens être vrai dans mon subconscient.

Je sais que je peux contribuer à la paix et au bonheur de cet homme. Il aime mes idéaux et j’aime les siens. Il ne cherche pas plus à me changer que je ne souhaite le changer. Il y a entre nous amour, liberté et respect mutuel. »

Ensuite, avec amour et coopération, soyez ouverte et réceptive.

3.    Comment attirer la femme idéale ?

Suivez les mêmes instructions que celles présentées dans la section précédente. Au moins trois (03) fois par jour, détendez-vous et, avec amour, apaisement, joie, faites les affirmations suivantes :

« J’attire à présent vers moi la femme qui est en accord complet avec moi. C’est une union spirituelle parce que l’amour divin agit à travers la personnalité de celle avec laquelle je m’accorde parfaitement. Je sais que je peux donner à cette femme l’amour, la lumière, la paix et la joie. Je sens et je crois que je peux lui donner une vie pleine, complète et merveilleuse. Je décide à présent qu’elle possède les qualités et les attributs suivants : elle est spirituellement éclairée, loyale, fidèle et vraie. Elle est équilibrée, paisible et d’un caractère heureux. Nous sommes irrésistiblement attirés l’un vers l’autre. Seul ce qui appartient à l’amour, à la vérité et à la beauté entre dans ma vie. J’accepte à présent ma compagne idéale. »

Tout en faisant ces affirmations, sachez qu’en amour comme dans le mariage, il faut savoir s’adapter. Cessez d’être idéaliste. Soyez sincère avec vous-même et dans vos prières.

4.    Le divorce

Bien qu’il y ait des principes de base en la matière, le divorce est une question individuelle. Dans certains cas, bien entendu, il n’y aurait jamais dû avoir mariage.

Le divorce commence toujours dans l’esprit. Lorsque deux conjoints ne sont plus en harmonie spirituelle, ils sont en fait déjà divorcés de par leur subconscient. La procédure physique n’est qu’une matérialisation dans leur réalité de ce qu’ils ont nourri en eux-mêmes pendant des semaines, des mois, voire des années.

Par la thérapeutique de la prière, vous pouvez prévenir le divorce. Souvenez-vous que les pensées que vous envoyez aux autres vous reviennent multipliées. Projetez sur votre conjoint l’amour, la gratitude, l’harmonie, la santé, la bonté et les liens de votre mariage se solidifieront de jour en jour. Priez ensemble.

5.    La femme querelleuse

Bien souvent les femmes sont querelleuses, difficiles et amères lorsqu’elles se sentent négligées. Elles aiment se sentir aimées et appréciées.

Le mari doit se garder de toujours critiquer sa femme ou s’accrocher à la moindre petite bête. La femme, quant à elle, doit cesser de s’imaginer que son mari doit être parfait. Penser que le mari idéal existe est une chimère et une utopie qui ne fera qu’empoisonner vos vies.

6.    Le mari boudeur

Un homme qui éprouve un profond ressentiment, ressassant sans cesse ce que sa femme a dit ou fait commet l’adultère psychologiquement.

Maris, lâchez prise. S’unir mentalement à ce qui est négatif est nuisible et, au-delà d’être de l’adultère, est de l’idolâtrie. Lorsque vous nourrissez secrètement du ressentiment pour votre conjointe ou pour votre conjoint, vous lui êtes infidèle.

Vous pouvez maîtriser vos sentiments en priant et en recourant aux puissances de votre subconscient.

7.    Une erreur fatale

La plus grande erreur à éviter dans le mariage est de parler de vos problèmes conjugaux à votre famille, à vos amis ou à vos proches. Ils vous donneront la plupart du temps des conseils biaisés, basés sur des préjugés.

« Vous n’iriez pas demander à un charpentier de vous extraire une dent ! »

Joseph Murphy

Retenez ceci : tout conseil conjugal qui n’est pas basé sur la règle d’or est un mauvais conseil. Voici la règle d’or : « Ne faites aux autres que ce que vous auriez aimé qu’ils vous fassent. »

Sachez aussi que deux personnes venant d’horizons différents et appelées maintenant à vivre ensemble auront toujours quelques frictions.

N’essayez pas non plus de transformer votre conjoint(e). Cela serait fatal à votre mariage.

8.    Prenez l’habitude de prier ensemble

D’abord, essayez de vous pardonner les petites erreurs et frustrations. Ne les accumulez pas. Idéalement, chaque soir, passez l’éponge et réveillez-vous le lendemain l’esprit apaisé et renouvelé.

Ensuite, priez toujours ensemble : le matin, avant chaque repas et le soir avant de vous coucher. Eprouvez ensemble de la gratitude pour toutes les bénédictions et la grâce dont vous jouissez.

Enfin, traitez toujours votre conjoint(e) avec égards. Ne le(la) prenez pas pour votre propriété.

Chapitre 15 : Le subconscient et le bonheur

1.    Le bonheur véritable

Le bonheur véritable est celui qui est permanent. Nous goûtons à des bonheurs éphémères lorsque des événements joyeux surviennent dans nos vies : naissance, mariage, atteinte d’un objectif, etc.

Toutefois, bien souvent, une fois notre joie passée, nous retombons dans notre routine. Le bonheur véritable réside dans la joie béate et permanente, la confiance et la sérénité qui sont nôtres lorsque nous explorons les puissances inouïes de notre subconscient.

Le bonheur, en soi, est un état d’esprit. Vous pouvez donc choisir d’être heureux. Choisissez donc votre bonheur et sélectionnant délibérément vos pensées et vos émotions.

2.    Mais comment choisir le bonheur ?

Tous les jours, vous devez décider d’être heureux. Vous le ferez dès que vous ouvrez les yeux. Dites « Merci » puis, faites avec joie, l’une des deux affirmations suivantes.

  • Affirmation bonheur n°1 : « L’ordre divin prend soin de ma vie aujourd’hui et tous les jours. Tout concourt à mon bien aujourd’hui. C’est aujourd’hui un jour nouveau et merveilleux pour moi. Il n’y aura plus jamais un autre jour semblable à celui-ci. Je serai divinement guidé tout au long de la journée et tout ce que je ferai prospérera. »
  • Affirmation bonheur n°2 : « L’amour divin m’entoure, m’enveloppe, et j’avance dans la paix. Chaque fois que mon attention s’écartera de ce qui est bon et constructif, je la ramènerai immédiatement à la contemplation de ce qui est beau et bon. Je suis un aimant spirituel et mental, attirant vers moi toutes les choses qui seront pour moi des bénédictions et des sources de prospérité. Je vais merveilleusement réussir dans toutes mes entreprises aujourd’hui. Je vais être heureux toute la journée. »

3.    Prenez la décision d’être heureux et non malheureux

Certaines personnes ont tellement côtoyé le malheur et la négativité qu’elles s’y complaisent. Elles se disent constamment : « Ça ne va pas » ; « Les choses vont de mal en pis » ; « Cette journée sera rude » ; « Tout le monde est contre moi » ; « J’en ai marre », etc.

Elles nourrissent leur malheur et leur misère.

Eh bien sachez-le une fois pour toute. Votre bonheur ne tombera pas du ciel. Vous devez formellement et solennellement prendre la décision d’être heureux. Ce choix vous appartient. Votre bonheur dépend de vos prototypes de pensées.

Si vous vous continuez à entretenir des pensées de désordre et de misère, vous ne serez jamais heureux.

« La vie d’un homme est ce que ses pensées la font. »

Marc Aurèle

4.    Le bonheur ne s’achète pas

A contrario de ceux qui nourrissent leurs malheurs par leurs pensées négatives (envie, jalousie, haine, doute, indécision, etc.), la plupart des gens reportent leur bonheur.

Ils se disent qu’ils ne seront heureux que s’ils acquièrent telle ou telle possession matérielle (télévision, maison, voiture, etc.) ou s’ils sont mariés ou atteignent un statut social donné (Directeur, Chef service, Maire, Président, etc.). Ces gens-là se trompent royalement parce que le bonheur est un état d’esprit.

Une position sociale ou des biens matériels ne les rendront pas heureux. Seule leur décision d’être heureux par leurs pensées pourra les rendre heureux.

Si blocage il y a à votre bonheur ou à votre succès, il réside seulement dans votre esprit et nulle part ailleurs.

Les personnes les plus heureuses sont celles qui puisent sans cesse au fond d’elles-mêmes tout ce qu’il y a de meilleur et de constructif et les mettent au profit de leur bonheur.

« Il n’y a qu’une voie vers la tranquillité de l’esprit et vers le bonheur ; que cela soit donc toujours présent à ta pensée lorsque tu t’éveilles le matin, pendant toute la journée et lorsque tu t’endors tard, c’est de ne point compter les choses extérieures comme étant tiennes mais de t’en remettre à Dieu pour toutes ces choses. »

Epictète, philosophe grec

Chapitre 16 : Le subconscient et les relations harmonieuses

1.    La règle d’or

Appliquez la règle d’or dans toutes vos relations avec autrui ; car, vous savez maintenant que votre subconscient est un disque dur qui enregistre toutes les pensées, émotions et impressions que vous lui inculquez.

La règle d’or est contenue dans Matthieu chapitre 7 verset 12 : « Faites aux autres ce que vous aimeriez qu’ils vous fassent. »

En vertu de cette règle, vous ne devriez penser des autres que ce que vous aimeriez qu’ils pensent de vous. Vous ne devriez ressentir pour les autres que ce que vous voudriez qu’ils ressentent pour vous et vous ne devriez traiter les autres que comme vous souhaiteriez qu’ils vous traitent.

Gardez-vous également de juger les autres. Car toutes ces pensées que vous entretenez à leur égard, vous les enregistrez dans votre subconscient et elles ne manqueront pas de vous revenir au centuple, comme un boomerang.

Si vous pensez du bien des autres, vous expérimenterez le bien dans votre vie de façon infinitésimale. Au contraire, si vous pensez du mal d’eux, vous attirerez à vous malheurs et mauvaises expériences.

2.    Riez de tout

Ne vous laissez pas affecter et abattre par ce que disent les autres de vous ou ce que vous entendez et lisez çà et là. Maintenez un dialogue intérieur d’harmonie, de joie et de paix.

Riez de tout. Quels que soient les événements, heureux comme moins heureux, riez-en et répétez-vous que : « ceci aussi passera ». Cela vous aidera à rester pondéré en tout temps.

Ce ne sont pas les événements en tant que tels qui font votre réalité ; mais vos réactions à ces événements.

3.    Améliorez votre dialogue intérieur et votre maturité

Les autres perçoivent vos vibrations et réagissent à votre égard à l’image des pensées que vous entretenez à leur égard. N’oubliez pas que votre subconscient est en mesure de communiquer avec le subconscient d’autrui.

Les attaques des autres ne peuvent vous atteindre que si vous le permettez. Concentrez-vous sur votre but et ne laissez personne vous perturber.

Ne perdez pas votre temps à répondre aux attaques malveillantes des autres. Car, ce faisant, vous les laisserez vous traîner dans leur propre boue. Restez serein.

Faites toujours preuve d’amour, de compréhension et de bonne volonté envers les autres, quel que soit ce qu’ils font et avancez. Ne perdez pas votre temps.

Répandez constamment des vibrations d’amour et de bénédiction autour de vous.

4.    Comment gérer les gens difficiles ?

Beaucoup de personnes sont des délinquants mentaux, des déséquilibrés psychologiques, des tordus ou des dérangés. Ces personnes se sentent menacés par les gens rayonnants, paisibles et joyeux.

Notre instinct primaire nous pousse à les détester et à leur renvoyer leurs énergies négatives. C’est à tort.

Ayez pour eux de la compassion et envoyez-leur de l’amour et des bénédictions. Répondez au mal par le bien.

5.    Par contre, ne vous laissez pas marcher dessus

Ne permettez pas aux déséquilibrés de vous truander, spolier, de vous martyriser ou de vous faire des chantages.

Soyez bienveillant mais ferme. Ne cédez pas au désordre. Avancez vers votre but tout en restant serein et bienveillant.

Mais ne soyez pas conciliant et ne faites aucun compromis avec l’injustice et le désordre. Réclamez justice avec douceur, patience, amour et bienveillance.

Marquez vos désaccords avec élégance.

Chapitre 17 : Le subconscient, un outil du pardon

1.    Ne blâmez pas Dieu !

Dieu et la nature qu’il a créée ne sont pas injustes. Ils donnent les mêmes possibilités à tous les humains et ne sont aucunement la cause de nos malheurs. Par exemple, le soleil brille de la même manière pour tous.

Les maux de l’humanité sont les faits des pensées désordonnées des hommes. Blâmer Dieu pour tout ou rien est donc une perte de temps. Pis, cela éloigne de vous les bienfaits auxquels vous auriez eu droit autrement. Et, cela crée des congestions dans vos vies, empêchant les énergies d’harmonie et de richesse d’y circuler.

Dieu et son esprit veulent s’exprimer à travers chacun de nous par l’harmonie, la santé, la joie et la prospérité.

2.    La vie vous pardonne toujours

La vie n’est pas rancunière. C’est pourquoi à chaque fois que vous vous blessez, elle aide votre corps à cicatriser votre blessure. Lorsque vous vous fracturez un ou des os, elle les aide à se rétablir.

Le ressentiment, l’amertume, la culpabilité et la rancune empêchent la vie de circuler librement en vous et à travers vous. Ce sont des goulots d’étranglement.

Pardonnez-vous vous-même et arrêtez de vous punir et de vous autoflageller.

3.    Soyez maître de vos pensées et ne vous laissez pas toucher par la critique

Critiquer les autres, c’est se critiquer soi-même et se faire du mal. Pratiquez la règle d’or et ne pensez, ne dites des autres que ce que vous aimeriez qu’ils pensent et disent de vous.

De même, ne souhaitez aux autres que ce que vous auriez aimé qu’ils vous souhaitent aussi. Concentrez vos pensées sur l’harmonie, la santé et la paix et les médisances et critiques des autres vous passeront sur le corps.

4.    Le pardon est une condition obligatoire pour guérir

Lorsque vous pardonnez aux autres, vous avez la paix de l’esprit et pourrez alors goûter au bonheur véritable.

Pardonner aux autres libère de vos épaules et de votre esprit un poids inimaginable. Vous pourrez alors prendre votre envol.

Débarrassez-vous des blessures qui empoisonnent votre vie.

Pardonner ne signifie pas que vous devrez alors serrez dans vos bras ceux qui vous ont causé du tort. Vous n’êtes même pas obligé de les rencontrer. Le premier pas est d’accepter de lâcher prise et de leur accorder du pardon. Le dernier pas est de toujours leur souhaiter tout ce qui peut arriver de meilleur.

Souhaitez à tous santé, bonheur, joie, harmonie et pleins d’autres bénédictions.

5.    Deux techniques du pardon

La première technique consiste à dire, chaque fois que l’image de celui ou celle qui vous a offensé vous vient à l’esprit : « La paix soit avec vous. » Cela vous apaise instantanément.

Voici une autre technique. Détendez-vous, calmez-vous et répétez-vous tranquillement : « Librement et pleinement je pardonne à (dites le nom de celui qui vous a offensé) ; je le libère mentalement et spirituellement. Je pardonne complètement tout ce qui se rapporte à l’affaire en question. Je suis libre et il – ou elle – est libre. C’est un sentiment merveilleux. Je fête une amnistie générale et libère tous ceux qui m’ont blessé, je souhaite à chacun d’eux la santé, le bonheur, la paix et toutes les bénédictions. Je le fais librement, joyeusement et avec amour, et chaque fois que je pense à cette personne – ou aux personnes – qui m’a fait du mal, je dis : “Je vous ai libéré, que toutes les bénédictions soient à vous. Je suis libre et vous êtes libre. C’est merveilleux !“ »

Chapitre 18 : Le subconscient, un outil pour supprimer les blocages mentaux

« Vous pouvez transformer votre esprit en le nourrissant de pensées de liberté et de paix. C’est ainsi que ces pensées atteindront les profondeurs de votre subconscient. »

Joseph Murphy

1.    Nos habitudes

Si nous sommes ce que nous pensons, nos pensées créent en nous des habitudes qui conditionnent notre personnalité. En fait, une fois que nos pensées imbibent notre subconscient, ce dernier, qui est un système d’exploitation, les transforme en programmes (habitudes).

Nous avons donc tendance à agir comme des robots, agissant suivant la somme cumulée de nos habitudes.

Heureusement, nous sommes libres de choisir nos habitudes, bonnes comme mauvaises.

2.    Briser le cycle des échecs et des malédictions grâce à la puissance du subconscient

Souvent lorsque l’on rencontre un premier échec ou une succession d’échecs ou de difficultés, ces événements font une impression tellement forte sur notre subconscient que nous paniquons, enchaînant aussi d’autres échecs et déceptions.

Au lieu de nous détendre, de nous poser et d’apaiser notre esprit en vue de pouvoir puiser et orienter les ressources infinies de notre subconscient, nous nous raidissons, stressons et essayons de nous battre avec notre force physique et d’agir sur le monde matériel.

Or, nous avons déjà vu que le subconscient ne connaît pas la coercition et la force. Il n’est réceptif que dans le calme, la détente et la sérénité.

C’est ce qu’expérimentèrent deux personnes citées par l’auteur. Nous n’en mentionnerons que l’une d’entre elles ici. Il s’agit d’une femme qui se convainquit qu’elle était maudite parce qu’étant dans le domaine des prestations de services et alors que ses affaires marchaient bien, elle se mit à essuyer un refus après un autre.

Après analyse toutefois, il s’avéra qu’elle avait été traumatisée par un célèbre orthodontiste qui la rabroua violemment lorsqu’elle partit le démarcher, et ridiculisa ses services. Plus elle essayait de surmonter son mauvais sort, plus il s’acharnait contre elle.

Elle eut alors recours à la prière scientifique et à la puissance de son subconscient et ses affaires reprirent de façon extraordinaire.

3.    Quelle est l’intensité de votre désir ?

Joseph Murphy raconte ici une anecdote très forte. Elle concerne Socrate et l’un de ses disciples. Un jour, un disciple de Socrate lui demanda comment il pourrait acquérir la sagesse. Le vieux philosophe l’emmena alors près d’un cours d’eau et y plongea sa tête jusqu’à ce qu’il soit près d’étouffer.

Alors, Socrate retira sa tête de l’eau et lui demanda quelle était son désir le plus fort quand il était sous l’eau. Le jeune disciple lui avoua qu’il n’avait envie que d’air. Et Socrate de lui conseiller de désirer la sagesse comme il désira l’air quand il était sous l’eau.

Il en va de même de tous nos désirs et projets. Le tout se résume à une question : « à quel point désirons-nous ce que nous voulons ? ». Si notre désir est suffisamment fort à tel point qu’il nous empêche de dormir, alors Dieu, à travers notre subconscient nous aidera à le concrétiser car le désir est prière.

Votre ardent désir vous aidera à vous concentrer sur vos objectifs et sur des pensées de paix, d’harmonie et de joie.

Lorsque votre désir de perdre une mauvaise habitude (fumer, boire, etc.) sera plus fort que celui de le garder, alors vous réussirez. De même, lorsque votre désir de réussir sera plus fort que celui de dormir, de vous amuser et de garder rancune et ressentiments, alors vous réussirez.

4.    Persévérez jusqu’à réussir

La lumière dissipe toujours l’obscurité et les ténèbres. Le chaud dissipe toujours le froid. De même, la persévérance et l’action constante permettent toujours de relever tous les défis.

Persévérez-donc dans l’atteinte de votre objectif jusqu’à ce que vous réussissiez.

Chapitre 19 : Le subconscient, un outil pour vaincre la peur

1.    Un ennemi à affronter

Le plus grand ennemi qu’un homme puisse avoir est la peur. Or, la peur n’est que la création de l’homme ; le fruit de sa propre pensée. La plupart de nos craintes n’ont aucun fondement.

Comme l’a conseillé l’illustre Ralph Waldo Emerson, affrontez vos peurs et faites ce que vous craignez le plus. Vous vous rendrez compte que ce que vous craigniez n’était qu’une chimère.

Prenez la décision ferme de ne plus avoir peur et a peur fuira loin de vous.

2.    Une technique puissante pour vaincre la peur

Il s’agit en réalité d’user de l’imagination créatrice et de l’imagerie mentale. Si par exemple vous avez peur de prendre la parole en public, détendez-vous et imaginez-vous en train de prendre sereinement et avec assurance la parole devant un auditoire de votre choix.

Sentez l’attention de l’auditoire et son enthousiasme en vous écoutant. Adonnez-vous à des envolées lyriques imaginaires et voyez à la fin de votre intervention, des gens ravis venir vous serrer la main et vous féliciter pour votre brillant exposé.

La suggestion domine le subconscient qui lui est docile.

Ne permettez pas à la peur maladive de prendre le dessus dans votre vie. Lorsqu’elle frappe à la porte de votre esprit, tournez-lui le dos en vous concentrant sur vos objectifs.

Conclusion

La puissance de votre subconscient est un livre très profond. Également très pratique, il nous a révélé le potentiel inouï qui sommeille en chacun de nous et comment nous en servir.

Tout au long de notre découverte, nous avons découvert des procédés de prière scientifique qui, mis en œuvre avec dextérité, nous permettront de dissiper nos peurs, de surmonter les obstacles qui semblent barrer la route à notre succès et nous envoler, sereinement vers la prospérité.

La dualité de notre esprit a été un secret soigneusement caché pendant les âges et qui nous est aujourd’hui révélé. Nous avons, ensemble, découvert un trésor enfoui au fond de nous. Déterrons-le et servons-nous-en. Ne restons plus à la surface. Allons au fond de nous et jouissons des 90% restantes de notre potentialité, qui sont subconscientes.

A nos succès.

A très vite pour la suite de ce voyage !

Pour vous procurer ce livre sur Amazon, cliquez ICI.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

21 réflexions au sujet de “La Puissance de Votre Subconscient (12/60)”

  1. “Je dors en paix, je m’éveille dans la joie”. Je note cette prière très puissante et d’ailleurs je m’en vais très rapidement chercher ce livre. J’ai beaucoup entendu parler de Joseph Murphy, et je me rends compte grâce à votre article, qu’il est bien plus profond que les livres actuels sur la loi d’attraction. Merci pour ce résumé très complet !

    Répondre
    • Tout le plaisir est pour moi chère Anna. Je suis heureux que cet article vous ai plu. Ces affirmations et prières super puissantes malgré leur simplicité fonctionnent! Vous m’en direz des nouvelles. À votre bien-être et à très bientôt

      Répondre
  2. C’était passionnant, merci pour ce résumé (et c’est un exercice très difficile !). Je retrouve tous les principes de ce qu’on appelle aujourd’hui “loi de l’attraction”, et j’ai adoré l’anecdote d’introduction… C’est tellement ça : tout est déjà en nous ! Plein de bonnes idées d’affirmations positives, rien qu’en les lisant je me sens déjà bien.

    Répondre
  3. Bonjour, très gros travail ce résumé, bravo ! La pensée de l’auteur est très intéressante, il y a beaucoup de choses auquel je suis d’accord. Le subconscient a clairement un grand rôle à jouer. Beaucoup d’astuces qui ne vont pas forcément fonctionner pour tout le monde. D’ailleurs, pour quelqu’un qui n’est pas habitué aux discours de développement personnel, il sera difficile à digérer selon moi.

    Beaucoup de choses qui sortent des croyances d’aujourd’hui (et qui n’en sont pas moins vrais). Pour les sceptiques, le mieux est d’appliquer certains points chaque jours et de s’entraîner petit à petit. Le contenu est vraiment complet, surtout pour l’époque, c’est impressionnant d’avoir du contenu ainsi. Ça rappel que la spiritualité est intemporelle et que la révolution scientifique n’a pas fait évoluer ce point malgré que nous connaissons le cerveau mieux que jamais. Comme quoi la conscience est peut-être immatérielle après tout.

    Encore bravo pour ce travail !

    Répondre
    • Merci infiniment pour ce retour très édifiant et très détaillé cher David. Effectivement, il y a des vérités puissantes et intemporelles qui, malheureusement ne sont pas facilement accessible. Le subconscient est un puissant allié si on le maîtrise, l’apprivoise et l’utilise à bon escient. Merci encore et à très bientôt.

      Répondre
  4. Merci pour cette Synthèse que j’ai dévorée ! Je ne connaissais pas cette “anecdote” sur E. Coué quant à la dominance de l’imaginaire sur la volonté… C’est super intéressant ! Merciiiiii

    Répondre
    • Merci infiniment Nicolas ! Emile Coué a effectivement été une sommité en la matière. Je l’ai également découvert à travers cet ouvrage. Merci et à très vite.

      Répondre
  5. Merci mille fois pour tout ce travail de résumé et présentation claire!
    En soin énergétique égypto-essénien, nous retrouvons beaucoup de ces techniques, qui sont alors présentés sous la forme de disharmonies de l’aura.
    j’aime bcp cette vision autre de nous-même, proposée ici!
    MERCi

    Répondre
    • Tout le plaisir est pour mois chère Alice. Ces techniques de guérisons alternatives sont très puissantes. J’ai également entendu parler du soin énergétique égypto-essénien. Merci également pour ce partage qui pourrait édifier plus d’un. Merci encore et à très vite.

      Répondre
    • Cela me ravit cher Nicolas. Cette puissance mérite en effet d’être comprise et maîtrisée. N’hésitez pas à parcourir les autres articles du blog qui vous édifieront à plus d’un titre.

      Répondre
  6. Mieux vaut tard que jamais. Je viens de finir la lecture de ce résumé. Toujours au rendez-vous, tout un tas de recettes à mettre en pratique. Beaucoup de vertus sont cachées dans lecture, qu’il faut découvrir et mettre en pratique, Je reprends goût à cet exercice, LA LECTURE.
    Encore Mille Merci Elom
    A tantôt.

    Répondre

Laisser un commentaire