Vous êtes né Riche par Bob Proctor (9/60)

/
Vous êtes né riche_Bob Proctor

« Vous êtes né riche » est un livre que je prévoyais de lire depuis l’année 2010 et que hélas, je n’avais jamais pris l’initiative de lire jusqu’à présent. La fameuse procrastination ! J’ai été agréablement surpris par la densité de ce livre qui, tout en restant très pratique et accessible, résume en profondeur tous les concepts du succès et de la richesse exposés dans plusieurs autres livres portant sur la même thématique. Ce livre vous fera prendre conscience de tout le potentiel qui existe en vous et de toute la richesse qui existe de façon illimitée autour de vous. Au-delà de tout, il vous apprendra comment prendre le contrôle de ce potentiel et de cette richesse. Bonne lecture !

Ce résumé constitue la neuvième étape de mon défi super ambitieux.

A propos de l’auteur

Vous êtes né riche_Bob Proctor

Né le 5 juin 1934, Bob Proctor est un auteur et conférencier canadien de renommée planétaire. Bob Proctor est reconnu comme l’un des plus grands experts du concept de la Loi de l’Attraction et a accédé au succès mondial grâce à son intervention dans le film « The Secret ».

Bob Proctor avait une mauvaise image de lui-même et peu d’ambition quand il était enfant. Il a abandonné ses études quand il était au lycée, sans aucun projet d’avenir. Il travaillait dans le corps des sapeurs-pompiers à Toronto lorsqu’un homme qu’il a rencontré, a partagé avec lui le livre « Réfléchissez et devenez riche » à l’âge de 26 ans. Ce fut le premier livre qu’il ait jamais lu.

Peu de temps après, sa vie a commencé à changer du tout au tout. Il a commencé à nettoyer les sols pour pouvoir rembourser ses dettes, puis a commencé par gagner de l’argent.

Bob a ensuite créé une entreprise offrant des services de nettoyage. Cette entreprise lui a rapporté plus de 100 000 dollars américains au cours de sa première année d’existence, alors qu’il n’avait ni éducation formelle ni expérience en affaires.

Voulant approfondir l’étude du potentiel humain, Bob a rejoint l’organisation Nightingale-Conant et a gravi les échelons, tout en étant encadré par Earl Nightingale. A partir de là, il a pu acquérir une grande maîtrise des concepts de développement personnel. En 1984, il a publié le livre You Were Born Rich (Vous êtes né riche), qui est devenu un bestseller international.

Introduction

« Nous sommes tous nés riche. Mais le problème, c’est que nous sommes tous un peu à court d’argent maintenant. » Voilà comment Bob Proctor, commence ce magnifique ouvrage, qui au fond, est une lampe Aladin résumant les meilleurs principes que nous avons appris et étudiés jusqu’à présent.

Chapitre 1 : L’argent et moi

L’objectif de ce chapitre, à l’instar de nombreux autres contenus dans des ouvrages que nous avons lus ensemble depuis le début de cette aventure, est de vous réconcilier avec l’argent.

Vous êtes né riche_Bob Proctor

Souvenez-vous du chapitre 1 des Lois Dynamiques de la prospérité de Catherine Ponder, ou du chapitre 1 de La Science de la Richesse de Wallace D. Wattles.

Tous nous ramènent à la même vérité, fondamentale dans notre cheminement. L’argent et la richesse sont bons et pas mauvais, comme on a pu nous l’inculquer dès notre bas âge ou dans nos lieux de culte respectifs.

Au fond, qu’est-ce qui justifie cette hypocrisie ambiante et cet acharnement coupable vis-à-vis de l’argent ?

Bob Proctor l’illustre opportunément par une histoire réelle.

1.    Une histoire typique et très édifiante

« En 1923, huit des financiers les plus riches au monde se réunirent à l’Edgewater Beach Hôtel, à Chicago. Ces huit hommes géraient à eux seuls plus d’argent que le gouvernement des États-Unis de l’époque. Parmi eux se trouvaient :

  • Le président de la plus grande aciérie ;
  • Le président de la plus grande raffinerie de gaz ;
  • Le plus grand spéculateur sur le marché du blé ;
  • Le président de la Bourse de New York ;
  • Un membre du cabinet présidentiel ;
  • Le plus gros vendeur de Wall Street ;
  • Le responsable du plus grand monopole du monde ;
  • Le président de la Banque des règlements internationaux.

Dans cet hôtel, se réunirent donc les individus les plus influents au monde, ou du moins, des hommes qui avaient trouvé le secret pour gagner beaucoup d’argent.

Voyons ce qu’étaient devenues ces personnes vingt-cinq ans plus tard :

  • Charles Schwab, le magnat de l’acier, vécut à crédit pendant cinq ans avant de mourir ruiné ;
  • Howard Hopson, le président de la plus grande raffinerie de gaz d’Amérique du Nord, sombra dans la folie ;
  • Arthur Cutton, le plus grand spéculateur sur le marché du blé, mourut à l’étranger, insolvable ;
  • Richard Whitny, le président de la Bourse de New York, fut envoyé au pénitencier de Sing Sing ;
  • Albert Fall, membre du cabinet présidentiel, fut autorisé à sortir de prison afin de pouvoir mourir chez lui ;
  • Jesse Livermore, le plus gros vendeur de Wall Street, se suicida ;
  • Ivar Krueger, le responsable du plus grand monopole du monde, mit fin à ses jours ;
  • Léon Fraser, le président de la Banque des règlements internationaux, se suicida. »

Flippant comme histoire. Mais ces cas, qui arrivent plus souvent qu’on ne le pense, ont conduit de nombreuses personnes à stigmatiser la richesse.

Et pourtant, plusieurs personnes riches vivent une vie aisée, paisible, équilibrée et épanouie. Les exemples cités ci-dessus ne sont représentatifs que de ceux qui dévient, n’ayant jamais appris à vivre la véritable richesse.

Soyons clair, rien de tangible ne peut avoir autant d’impact sur votre vie que l’argent. Malheureusement, peu de gens prennent réellement le temps d’apprendre à comprendre la dynamique de l’argent, soit par préjugés, soit par paresse.

Ici, Bob Proctor fait une mise en garde : tandis que vous parcourrez les principes de ce livre, concentrez-vous sur vous-même au lieu de laisser votre esprit divaguer sur un quelconque cas de richesse ou de pauvreté.

2.    L’argent est et doit être à votre service

Même s’il est un fait que l’argent est important, il doit être votre serviteur et non vous, son serviteur. Ne laissez jamais l’argent être votre maître. C’est l’erreur que commettent beaucoup de personnes dont, les exemples malheureux, font tache dans la conscience populaire.

Vous devez aimer les gens et mettre l’argent à votre service et non aimer l’argent et exploiter les autres. Souvenez-vous de l’idée d’accroissement prônée dans « La Science de la Richesse ».

Beaucoup de gens évoquent la chance quand ils parlent de personnes riches ou ayant réussi. Mais sachez que même si la chance peut être un paramètre, la richesse comme la réussite sont le fruit d’un effort délibéré et acharné et non d’un quelconque hasard.

L’argent facile est un leurre et un piège et tous ceux qui y tombent l’apprennent amèrement à leurs dépens.

3.    L’argent doit circuler

Une autre chose à savoir à propos de l’argent est qu’il ne doit pas être emprisonné ni congestionné. Il doit circuler.

L’argent qui ne circule pas est comme un cadavre, une statue ou de vieux journaux sans intérêts. Il doit constamment être en action et circuler pour avoir de la valeur. L’argent n’est pas fait pour être thésaurisé. Il doit être investi, utilisé, apprécié et/ou distribué.

Cela ne veut néanmoins pas dire que l’argent doit être gaspillé. Faites circuler votre argent de manière intelligente.

4.    Développez une conscience de richesse

Développez une conscience de richesse en vous imaginant déjà en possession des sommes d’argent dont vous rêvez. Le subconscient ne sait pas faire la distinction entre ce que vous possédez réellement et ce que vous imaginez posséder. D’où l’intérêt de cet exercice. Les personnes fortunées n’ont aucune honte, aucune gêne ni aucun complexe à parler d’argent.

Eveillez-vous donc à la richesse. C’est le premier pas vers la prospérité.

5.    N’ayez et ne nourrissez aucune crainte

Tout ce que craint une personne se produit dans sa vie. Car votre énergie se dirige toujours vers là où va votre attention.

Donc, si vous désirez de l’argent ou une somme d’argent, ne vous préoccupez pas de savoir si vous aurez la somme voulue ou non. Ne vous préoccupez pas non plus de savoir comment vous l’obtiendrez ou à quel horizon de temps vous l’obtiendrez.

N’écoutez par ailleurs pas les opinions négatives des autres et les nouvelles négatives et sinistres des médias. Concentrez-vous sur votre objectif.

6.    Passez à l’action et partagez

Lire les principes de ce livre ne changera en rien votre vie. Analysez-les et passez à l’action. Partagez également vos connaissances en en discutant avec des gens autour de vous.

7.    La conscience de la richesse

Tant que l’on n’a pas conscience d’une chose, on ne peut pas y penser ou en jouir. Avant que les frères Wright n’inventent l’avion, personne n’avait conscience du fait qu’on pouvait voyager par les airs. De la même manière, avant que des gens ne réfléchissent et ne mettent au point Internet, personne ne pouvait imaginer qu’on pourrait communiquer instantanément et gratuitement par WhatsApp, par mail, ou autres. Des exemples de ce type sont légion. Et pourtant, ces possibilités ont toujours existé. Il a fallu que certains audacieux, trublions et téméraires attirent notre attention là-dessus.

Il en est de même pour la richesse. Elle existe en abondance autour de chacun de nous. Mais tant que nous n’en prenons pas conscience, nous ne pourrons pas la saisir, ou encore moins en jouir. La conscience de la richesse précède toujours la richesse.

Pour pénétrer dans le monde de la richesse, il faudrait apprendre à penser.

« Nous flottons dans un océan d’énergie de pensées qui abrite la connaissance qui a toujours été et qui sera toujours. »

Bob Proctor.

8.    Un pouvoir extraordinaire sommeille en vous

Ce pouvoir se résume en un seul mot : SUBCONSCIENT. Nous l’avions déjà exploré dans des livres comme La Magie de Croire ou Les Lois Dynamiques de la Prospérité.

Nous pouvons imprimer dans notre subconscient toute idée, projet ou objectif par la répétition d’une pensée empreinte de foi et d’espérance.

Dès que le SUBCONSCIENT s’imbibe de l’ordre qui lui est donné, il se met inlassablement au travail pour l’exécuter. Ce qui est génial avec le SUBCONSCIENT est qu’il ne sait pas faire de distinction entre la réalité et ce que nous imaginons comme vrai.

Pour commencer votre voyage vers la richesse, commencez par considérer votre subconscient comme un serviteur obéissant et diligent.

9.    Imaginez l’argent et imprimez la conscience de richesse sur votre subconscient

Vous devez prendre l’habitude de vous visualiser en possession des richesses que vous désirez. Eprouvez régulièrement tous les sentiments que vous éprouverez lorsque votre désir sera accompli.

Répétez-vous régulièrement : « L’argent, c’est bien » ; « L’argent est à mon service et j’en suis le maître. » ; « J’aime les gens et je me sers de l’argent ».

Sachez que tout être humain vit simultanément sur trois plans :

  • Le plan spirituel qui est celui de la pensée. C’est le plan le plus élevé.
  • Le plan intellectuel qui est celui des idées. C’est le plan moyen.
  • Et enfin le plan physique et matériel qui est celui des résultats tangibles. C’est le plan le plus faible.

Le plan de la pensée créatrice est celui de la foi. Maintenez vos pensées de foi en dépit des apparences trompeuses et temporaires.

« Croire en des choses que vous pouvez voir et toucher ne relève pas de la foi, mais croire en l’invisible est un triomphe et une bénédiction. »

Abraham Lincoln.

Chapitre 2 : De combien ai-je besoin ?

Vous êtes né riche_Bob Proctor_Argent_Richesse

Vous devez être très précis sur ce que vous désirez exactement. Vous devez déterminer et exprimer très précisément le montant qu’il vous faut pour vivre la vie de vos rêves.

Au-delà de tout, vous devez savoir et exprimer clairement ce que vous voulez faire de l’argent que vous désirez.

Dire vaguement que vous voulez « beaucoup d’argent » ne vous mènera nulle part. Si vous-même vous ne savez pas ce que vous voulez, ni Dieu, ni votre subconscient ne peuvent vous aider.

1.    Le prix à payer

On ne peut rien obtenir dans la vie sans en payer le prix. Le prix à payer pour atteindre votre succès et votre richesse est de vous montrer très précis dans votre demande et de la réitérer très constamment.

A cet effet, vous devriez dresser une liste très précise des choses ou des activités dans lesquelles vous souhaitez investir dans les prochains mois : alimentation, loyer, maison, épargne, assurance, vacances, etc.

Visualisez exactement ce que vous désirez et souhaitez dans chaque domaine et indiquez très clairement ce qu’il vous en coûtera. Ne faites aucun compromis. Faites comme si vous aviez abondamment les moyens de combler tous vos désirs.

Votre esprit analytique essaiera de vous jouer des tours et de vous persuader d’être réaliste. Ne l’écoutez pas.

2.    De combien avez-vous besoin ?

Totalisez le montant global auquel vous êtes parvenus à partir de la liste que vous avez établie.

Écrivez ensuite ce chiffre global en gras et en gros caractère sur une feuille vierge. Il s’agit là de la somme dont vous avez besoin pour vivre la vie de vos rêves.

Sachez qu’il n’y a que deux façons de gagner de l’argent : travailler ou faire travailler l’argent.

3.    Une part de ce que vous gagnez vous revient

Le premier pas vers la richesse était de déterminer clairement ce que vous voulez.

L’étape suivante est de toujours vous payer en premier dès que vous percevez vos revenus. Une partie de tout ce que vous gagnez vous revient !

Créez-vous un « compte d’indépendance financière » et versez-y systématiquement au moins 10% de chaque revenu que vous percevez. Vous ne devrez en aucun cas toucher à ce compte ni aux intérêts qu’il génèrera. Ce sera votre « capital immédiatement disponible ».

4.    Programme précis de remboursement de vos dettes

Créez un « compte de liquidation de vos dettes » et virez-y 20% de vos revenus totaux. Les provisions de ce compte serviront exclusivement à payer l’ensemble de vos dettes.

Ensuite, dressez une liste de tous vos créanciers et inscrivez le montant que vous vous engagez à leur payer chaque mois. La somme de ces montants ne doit pas dépasser 20% de vos revenus globaux mensuels.

Enfin, rédigez une lettre que vous enverrez à chacun de vos créanciers en leur indiquant vos intentions. Cette lettre doit être un communiqué et non une doléance. Vous devrez juste leur communiquer vos intentions. Campez sur vos positions si des créanciers essaient de vous intimider ou de vous menacer.

Après avoir mis en œuvre ces plans, 70% de vos revenus seront encore disponibles pour combler tous vos autres besoins.

Par ailleurs, recourrez aux services d’experts reconnus en planification financière. Comme des médecins, leur accompagnement vous sera grandement utile.

Chapitre 3 : Créez des images mentales

Vous êtes né riche_Bob Proctor_Argent_Richesse

La maîtrise de la création d’images mentales est une étape clé vers votre richesse et votre succès. Elle vous délivrera de tout esprit de compétition et vous plongera dans la réalité fascinante de la création. Parce que vous êtes cocréateurs avec Dieu de tout ce qui survient dans votre vie.

1.    Persévérance et richesse

Aussi étonnant que cela puisse paraître, vous avez tous les mêmes capacités intrinsèques qu’Isaac Newton, Michael Faraday, Copernic, Nicolas Tesla, Ghandi ou Nelson Mandela. Vous pouvez accomplir d’aussi grandes choses que ces grands maîtres qui ont marqué l’humanité.

La seule clé est d’élaborer une image mentale claire et précise de votre but dans la vie et de la maintenir constamment dans votre esprit avec une persévérance à toute épreuve.

La persévérance ici est déterminante et forgera ce que Jésus appelle « la foi qui déplace des montagnes ». Il s’agit de maintenir sa vision et son image mentale en dépit des vents contraires, des circonstances et des nombreux adversaires et adversités que vous rencontrerez indubitablement sur votre chemin.

2.    Image mentale et persévérance

Etablissez votre image de la richesse et soyez persévérants. Souvenez-vous que la seule condition pour que vous deveniez riche est que votre image mentale rende service à l’humanité. Tous les grands maîtres précédemment cités, de même que de nombreux autres comme Henri Ford, Jeff Bezos ou Bill Gates ont rendu service à l’humanité et ont changé le monde d’une manière ou d’une autre.

Passez à l’action et construisez votre image mentale maintenant. 

« Vous n’avez pas à forcer, juste à laisser l’image d’un moi plus prospère flotter au beau milieu de votre conscience. Elle est déjà là, alors laisser-la se manifester. »

Bob Proctor

« Laissez-moi vous rappeler de ne pas chercher les opportunités loin de vous, mais de les saisir et de les embrasser à l’endroit où vous vous trouvez. »

Bob Proctor.

Elaborez tout de suite, avant de poursuivre votre lecture, l’énoncé de votre image mentale en possession de votre bien et de votre richesse.

Ecrivez la comme suit : « Je suis si content(e). Maintenant, je me vois avec… ».

Chapitre 4 : Lâchez prise et laissez faire Dieu

Ce chapitre est l’un des plus importants de ce livre. Lisez-le et relisez-le jusqu’à ce qu’il soit une partie de vous-même.

Vous avez la capacité d’obtenir tout ce que vous voulez.

« Tout ce que vous voyez dans cet univers, y compris vous-même, n’est rien d’autre que l’expression d’une puissance infinie. Cette puissance s’écoule toujours en vous et par vous. Les scientifiques vous diront que tout est énergie. Je choisis de dire que tout est Esprit. »

Bob Proctor

1.    Lâchez prise et laissez faire Dieu

Vous êtes né riche_Bob Proctor_Lacher prise

Sachez qu’il existe une puissance suprême qui remplit tout les espaces vides du cosmos. Tout ce qui existe dans cet univers, y compris vous-même, est une expression de cette puissance. Cette puissance agit d’une manière tellement précise qu’on l’appelle LA LOI.

Donc, toute image que vous formez par l’œil de votre esprit se manifestera sur le plan physique par l’action de LA LOI et de votre FOI ou de votre PERSÉVÉRANCE.

Relisez ceci jusqu’à ce qu’il imprègne votre subconscient.

Sachez que LA FOI est le lien entre Dieu et vous.

2.    L’histoire de David et de Goliath

Vous êtes né riche_Bob Proctor_David et Goliath

Cette histoire est l’une des plus puissantes jamais illustrées et écrites sur la puissance de la foi. Au-delà de tout, cette histoire illustre parfaitement la puissance du « lâcher prise et laisser faire Dieu ».

Goliath était un guerrier philistin super-géant, arrogant, très sûr de ses capacités physiques et matérielles et très craint. Il portait une armure en apparence infaillible et défiait pompeusement et pendant des semaines l’armée d’Israël et quiconque oserait l’affronter.

Par manque de foi, personne au sein de l’armée d’Israël n’a osé relever le défi.

David, un jeune berger frêle, se porta volontaire. Ses aînés insistèrent pour qu’il porte une armure semblable à celle de Goliath et susceptible de le protéger un tant soit peu. Mais David refusa. Il déclara ne pas être habitué à ce type d’équipement et s’arma uniquement de sa fronde et de quelques pierres.

Quand Goliath aperçut le jeune David ainsi armé, il entra dans une colère noire et promis de l’écrabouiller et de donner sa chair en pâture aux animaux sauvages.

La réponse que lui fit David ainsi que la suite des événements sont très révélateurs de la puissance du « lâcher prise et laisser faire Dieu ».

David répondit haut et fort à Goliath : « Toi tu viens à moi armé d’une épée, d’une lance et d’un javelot. Moi, je viens à toi armé du nom de YAHWEH, le Tout-Puissant, le Dieu des lignes d’Israël que tu as défié. Aujourd’hui même, YAHWEH te remettra entre mes mains. »

Avec une simple pierre, David abattit Goliath qui s’effondra comme un fruit mûr.

3.    Détendez-vous et agissez

Répétons-le encore une fois, l’Esprit de Dieu ou l’énergie est une puissance qui coule toujours en vous et à travers vous.

Pour l’aider à accomplir des miracles dans votre vie, détendez-vous dans tout ce que vous faites et voyez-vous en possession de votre bien. Ensuite, faites entièrement confiance à cet esprit supérieur en « lâchant prise et en laissant faire Dieu ».

Détendez-vous, concentrez-vous sur votre but et prenez conscience de votre force et de votre puissance créatrice.

Ensuite, agissez et avancez inlassablement vers votre but. Quelles que soient les apparences, quels que soient les vents contraires et passagers, maintenez votre foi et avancez. Votre foi doit être constante. Si elle est sporadique, vous n’irez nulle part.

4.    Que faire quand les temps sont durs ?

Sachez d’ores et déjà que vous vous engagez dans un voyage où les événements ne vous souriront pas toujours. Vous devez donc vous endurcir d’entrée de jeu.

L’une des manières les plus puissantes de vous endurcir et de bâtir une force de caractère à toute épreuve est l’autosuggestion. Vous pouvez approfondir cette question en lisant La magie de Croire et Les lois Dynamiques de la Prospérité.

En pratiquant votre autosuggestion quotidienne, vous devez être seul et parler d’une voix ferme et intelligible.

5.    Ne forcez pas les choses

La force, le stress et la pression annulent.

N’essayez donc pas de forcer les événements. Détendez-vous et contentez-vous d’avancer avec détermination mais calme et sérénité vers votre but. Cantonnez-vous à votre image mentale et agissez constamment en conséquence sans essayer de forcer quoi que ce soit. Souvenez-vous : vous êtes des créateurs et non des compétiteurs.

« Suivez ce que vous entendez à l’intérieur plutôt que ce que les autres vous recommandent de faire. »

Bob Proctor

Chapitre 5 : L’attente de la richesse

Vous êtes né riche_Bob Proctor_Attente

La conscience et la conviction intérieure forte de l’opulence, de l’abondance et de la plénitude sont des ingrédients indispensables de votre richesse et de votre succès.

Persuadez-vous qu’il n’y a et n’existera aucune pénurie ou limitation dans le monde de la pensée. Celles que nous semblons percevoir sont celles que nous nous inventons et nous imposons nous-mêmes.

1.    Le récit de l’ampoule

C’est l’histoire d’un couple, vivant dans une contrée éloignée. Ce couple, n’ayant jamais expérimenté l’énergie électrique, est soudainement transportée dans une ville très électrifiée où il y a de la lumière partout. Il est émerveillé. Ayant trouvé un petit logement, il est initialement éclairé par une petite ampoule de huit watts dont il ignorait jusqu’à présent l’existence, même dans ses imaginations les plus folles. Ensuite, après quelques semaines, un voisin lui propose une ampoule plus puissante de 100 watts, éclairant nettement mieux à partir de la même prise. Le couple est époustouflé et n’en revient pas.

Si cette histoire vous fait sourire, sachez que la plupart d’entre nous ne sommes pas différents de ce couple. Comme lui, nous n’imaginons pas le courant extraordinaire qui nous entoure, n’attendant que notre prise de conscience pour nous éclairer d’une lumière plus sublime que celle que nous nous imaginons dans nos rêves les plus fous.

Modifiez donc vos pensées dès maintenant. Gardez l’esprit ouvert et agissez avec foi dans l’attente d’une vie meilleure.

Il existe deux facteurs incontournables dans la réalisation de vos rêves : le désir et l’attente.

Votre désir doit s’accompagner d’une espérance assurée de recevoir.

2.    Le lien entre le désir, l’attente et la manifestation

Le désir sans l’attente assurée et sereine de l’obtenir ou de l’accomplir est un vœu pieux. Votre idéal ne peut être qualifié de désir qu’à partir du moment où votre subconscient l’a parfaitement absorbé.

Le subconscient, qui est le centre spirituel de votre être agit comme un robot et ne pose pas de question. A partir du moment où il a clairement reçu un ordre, il se met inlassablement à l’exécuter nuit et jour.

Vous devez non seulement croire en à la réalisation de votre rêve, mais en être certain.

Les apparences sont souvent et toujours trompeuses donc n’y prêtez pas attention.

Sachez également qu’il s’écoule toujours un certain temps entre la formation de votre image mentale et sa matérialisation dans le monde physique. Exactement de la même manière qu’il se passe du temps entre le moment où une graine est plantée et le moment où elle germe et produit des fruits.

C’est pendant ce moment qu’il vous faudra continuer d’agir et attendre avec une ferme conviction, en faisant fi des apparences.

3.    L’homme est le reflet de ses pensées

Est-il encore utile de s’étendre là-dessus ? Tous ceux qui ont lu As a man tinketh de James Allen sont certainement familiers, sinon convaincus de ce fait.

Le doute est l’ennemi de votre bien car il annihile tous vos efforts pour l’obtenir. Combattez-le vigoureusement lorsqu’il survient et évitez de l’entretenir de quelque manière que ce soit.

Votre subconscient ne sait pas faire de différence entre les pensées que vous désirez et celles que vous ne désirez pas. Il obéit à toutes vos pensées.

Combattez le doute en priant sans cesse ; c’est-à-dire en contemplant vigoureusement votre image avec la ferme conviction qu’elle est en train de se matérialiser. Détendez-vous, calmez-vous et imaginez-vous déjà en possession de votre bien.

Chapitre 6 : La loi de la vibration et de l’attraction

Vous êtes né riche_Bob Proctor_Loi Vibration

L’une des lois spirituelles les plus puissantes et les plus extraordinaires de la vie et de l’univers est la loi de l’attraction. Tous les grands hommes et les esprits les plus brillants que l’humanité aient connus ont compris et utilisé cette loi. Elle est le principe fondamental qui gouverne tout succès et toute richesse.

Pour pouvoir bien la comprendre, il faudrait se concentrer d’abord sur une autre loi appelée loi de la vibration.

1.    La loi de la vibration

Tout vibre ou se déplace. Rien n’est jamais inerte ou immobile. L’œil humain ne peut simplement pas percevoir tous les niveaux de vibration tout comme il ne peut pas voir l’air ou le vent qui souffle.

La vitesse de vibration s’appelle la fréquence et la pensée est l’une des fréquences les plus élevées.

2.    Personnalités positives versus personnalités négatives

Tous les individus sur terre peuvent être classés en deux (02) catégories : les personnes positives et les personnes négatives.

Les personnes positives sont une bénédiction pour elles-mêmes, leur entourage et l’humanité. Elles ne voient que le côté lumineux de chaque chose et, naturellement, par les lois que nous étudions ici, elles attirent à elles davantage de lumière et de bénédictions.

Les personnes négatives quant à elles ne voient que le côté sombre des choses. Elles prennent un fâcheux plaisir à entretenir leur propre enfer et à la communiquer aux autres.

Etant tous dotés de la fabuleuse liberté de choisir, nous pouvons choisir d’entretenir l’une ou l’autre de ces personnalités.

3.    Le cerveau, le corps humain et la vibration

Le corps humain est le plus grand instrument électrique de l’univers. Et le cerveau est un instrument vibratoire qui, par l’action des pensées, permet de se brancher sur la fréquence de son choix.

Les émotions, qui sont quant à elles éprouvées par le cœur, sont magnétiques et agissent comme un aimant. L’action vibratoire des pensées conjuguée à celle magnétique des émotions forme un tout électromagnétique époustouflant qui permet de manifester tout ce qu’il faut dans le monde matériel.

4.    Un peu de science

Tous ces principes n’ont rien d’abstrait. Ils sont tous prouvés par la science et des disciplines entières, telles que la physique quantique et la résonance en font l’étude.

La résonance, en tant que discipline, concerne les champs électromagnétiques entourant les objets.

Deux objets ayant les mêmes champs électromagnétiques fonctionnent sur la même fréquence, vibrent à la même vitesse et peuvent se transmettre leur fréquence vibratoire par l’électron. On dit qu’ils sont en résonnance ou en harmonie.

5.    Tout est l’expression de la même chose

Toutes les choses existant dans l’univers sont reliées entre elles par la loi de la vibration. Elles sont des manifestations d’énergie.

Cette vérité fondamentale veut dire que vous êtes reliés à tout ce qui existe dans l’univers. Chaque pensée que vous choisissez vous permet de vous brancher sur la fréquence vibratoire de votre choix.

Ainsi, lorsque vous maintenez l’image de votre objectif dans votre tête, vous vibrez en harmonie avec elle. Elle se déplacera vers vous et vous déplacerez vers elle, vous attirant mutuellement.

6.    Vibration, attitude et loi de l’attraction

Etant donné que toute chose vibre, chaque fois que vous passez à côté d’une chose, vous entrez dans son champ de vibration ou champ vibratoire.

C’est ce qui explique le fait qu’on se sente si apaisé et reposé quand on marche seul dans les bois, quand on va à la plage ou quand on est au contact de la nature.

Dans le même ordre d’idées, les sentiments et pensées émis par les autres en votre présence vous affectent. Il en est ainsi de la colère, de l’amour ou de la bienveillance. C’est pour cela qu’il est fondamentalement vrai que nous sommes la somme des cinq (05) personnes que nous côtoyons le plus.

De la même manière, sachez que tout ce que vous cherchez existe déjà. Il vous suffit de choisir et d’entretenir des pensées qui vous feront vibrer sur les mêmes fréquences que lui ou qu’elle.

« Tout ce que vous cherchez, vous cherche en retour. »

Bob Proctor

Chapitre 7 : Prenez des risques

Prendre des risques

Vous n’accomplirez jamais de grandes choses ou ne serez jamais pleinement satisfait de votre vie si vous ne prenez pas de risques.

Mais dès que vous vous engagez dans cette voie, sachez que vous devrez faire appel à des ressources internes auxquelles vous n’avez jamais fait appel auparavant. Pensez à tous les grands maîtres ayant marqué l’histoire de l’humanité. Ils ont tous affronté des épreuves terribles avant d’atteindre leur but. Jésus a été crucifié. Mandela a passé 27 années de sa vie en prison. Martin Luther King, Abraham Lincoln et Ghandi ont été assassinés. Les exemples sont légion.

Vous devez devenir des preneurs de risques pour atteindre l’excellence et la richesse. Il est révolu le temps où vous vous accrochiez à un emploi ou à maintenir votre niveau de vie actuel. Dépassez cette mentalité et vous attendrez richesse et succès.

« Ceux d’entre vous qui choisiront de vivre avec une extrême prudence ne connaîtront qu’une succession ininterrompue de jours sombre et ennuyeux. »

Bob Proctor

« Après tout, échouer ne fait pas de nous un échec et le seul cas où nous sommes réellement un échec, c’est lorsque nous décidons d’arrêter de vouloir changer de vie. »

Bob Proctor

1.    Exemples illustrant le lien entre la prise de risques et le succès

Avez-vous déjà vu un bébé essayer de marcher ou un enfant apprendre à pédaler un vélo ? Au début, l’enfant a peur. Puis il essaie. Il tombe, se relève, tombe encore et encore et se relève encore et encore. Jusqu’à ce qu’il ne parvienne à marcher parfaitement et à pédaler avec joie. Il se met alors à courir, à sauter et à faire des acrobaties.

Si les enfants se laissaient paralyser par la peur, ils resteraient assis jusqu’à la fin de leurs jours.

Malheureusement et à contrario, tant de personnes aimeraient accéder à l’indépendance financière, mais restent paralysées par la peur d’échouer et gâchent leur vie dans des emplois minables et dévalorisants. Ils n’essaient ni de postuler à de meilleurs emplois ni de lancer leur propre affaire. Que c’est dommage !

Le point commun entre tous les hommes à succès c’est qu’ils vivent comme s’il leur était impossible d’échouer. Ils n’ont pas peur de prendre des risques calculés.

Selon des études concernant la vie des pilotes de chasse, ceux qui refusent de prendre des risques pendant la guerre sont les premiers à mourir au combat. A l’opposé, les survivants sont ceux qui refusent de jouer la sécurité.

« Celui qui vise la sécurité dans la vie meurt et meurt relativement jeune. »

Bob Proctor.

2.    Prise de risque versus responsabilité

Prendre des risques ne veut pas dire être irresponsable. Prendre des risques signifie avancer avec courage vers son objectif tout en ayant pris en compte toutes les options disponibles. Être irresponsable c’est foncer tête baissée sans poser les fondations de son projet et sans en analyser les tenants et les aboutissants. Qui veut voyager loin ménage sa monture, dit-on.

« Les personnes qui prennent des risques sont des personnes bien informées qui étudient soigneusement les situations, ont confiance dans leurs capacités et une image d’elles très saines. »

Bob Proctor

3.    La bonne vieille méthode de Benjamin Franklin pour prendre des risques calculés

Benjamin Franklin utilisait une méthode très simple en apparence mais redoutable d’efficacité chaque fois qu’il avait des décisions difficiles à prendre.

Prenez un bloc note ou créez un petit fichier Word ou Excel. Créez deux colonnes : l’une intitulée « Pour » et l’autre intitulée « Contre ».

Dans la colonne « Pour », mettez tous les avantages possibles de votre projet et tout ce qui peut vous arriver de bien si vous parvenez à le réaliser.

Dans la colonne « Contre », mettez tous les inconvénients possibles de votre projet ainsi que les pires choses qui pourraient vous arriver si vous vous y engagez.

Cela vous permettra d’analyser la situation sous tous les angles et de prendre clairement conscience de ce que vous avez à perdre.

« Essuyer un échec ne fait pas de vous un échec. Cela signifie seulement que le plan ne s’est pas déroulé comme vous l’aviez prévu. »

Bob Proctor

Chapitre 8 : Le fil du rasoir

Généralement, la ligne qui sépare l’échec d’un succès foudroyant est aussi mince que le fil d’un rasoir.

1.    Illustration du concept de « fil du rasoir »

Quand on se transporte un peu dans le domaine du sport, on trouve une pléthore d’exemples qui illustrent ce concept de fil du rasoir. Lors des jeux Olympiques de Toronto en 1976, il y avait huit (08) athlètes alignés pour la finale du cent mètres. Celui qui a remporté la médaille d’or n’a dépassé le tout dernier que d’un dixième de seconde.

Le premier cheval de course à avoir gagné plus d’un million de dollars lors de sa carrière a remporté 761 500 dollars en 1947. Le cheval qui est arrivé second n’a perdu que de 1600 mètres et n’a lui, gagné que 75 000 dollars.

« Le petit quelque chose que vous devez faire pour remporter plus de succès n’est peut-être pas ce que vous pensez. »

Bob Proctor

Découvrez votre « fil du rasoir » et votre vie changera.

Pour les amoureux du football, du basket ball ou du baseball, il ne fait aucun doute que la plupart des matchs sont gagnés ou perdus dans les dernières minutes ou secondes.

Votre fil du rasoir consistera peut-être à continuer à avancer quand les autres s’arrêtent, à changer de stratégie, à vous former, à prendre un coach, à vous réveiller plus tôt, à dormir moins, à moins faire la fête, à être plus discipliné ou à faire un petit effort de plus à chaque fois. Cherchez et vous trouverez.

2.    Ne cessez jamais d’apprendre et vous verrez de grands changements dans votre vie

La plupart des gens cessent d’apprendre dès qu’ils ont obtenu leur diplôme et un travail leur offrant un salaire. Quelle erreur monumentale !

Continuez d’approfondir vos connaissances dans vos domaines d’expertise et d’intérêt. Vous vous rendrez bientôt compte qu’il est tellement facile de sortir de la masse, tant il existe des paresseux sur terre.

Vous n’aurez alors que peu de concurrence dans votre domaine d’expertise et vous pourrez vous vendre au prix fort. Une petite heure d’apprentissage constante par jour fera une différence inimaginable dans votre vie.

Au lieu d’écouter de la musique ou de la radio au volant, adoptez les livres audios.

3.    Le petit pas de plus et une histoire inspirante pour l’illustrer

Le premier cœur artificiel au monde a été conçu par le Dr Robert Jarvik à l’âge de 36 ans. L’histoire de ce médecin prouve une fois de plus que la persévérance et l’effort supplémentaire font une énorme différence.

Le Dr Jarvik a été refusé au moins trois fois lors des tests d’entrée des écoles de médecine américaines. Ses professeurs lui ont conseillé d’aller s’inscrire dans des écoles dentaires parce qu’il avait de mauvaises notes dans sa discipline.

Mais il n’a pas abandonné. Il a persévéré jusqu’à ce qu’il ne soit accepté à l’Université de l’Utah. Dix (10) ans après, il inventa le premier cœur artificiel, révolutionnant cette branche de la médecine.

Croquer un peu plus dans la pomme à chaque fois et persévérer en réadaptant continuellement votre stratégie fera une grande différence dans votre vie.

Essayez juste une fois de plus.

Par ailleurs, entraînez-vous à améliorer vos compétences dans le domaine nécessaire à votre succès au moins une heure de temps par jour. La répétition est super puissante pour vous catapulter à un autre niveau. Ne vous méprenez pas. Les grands champions, les grands virtuoses et les grandes divas s’entraînent inlassablement tous les jours pour atteindre et surtout demeurer au sommet.

Chapitre 9 : Ne pensez pas à l’envers

« Vous n’obtiendrez jamais d’importantes richesses matérielles si vous continuez à vivre en regardant dans le rétroviseur de votre automobile. »

Bob Proctor

1.    Laissez les morts enterrer les morts

Ressasser constamment le passé est un piège et un poison mortels. Comprenez que tous les grands hommes qui ont marqué l’histoire de l’humanité ont été des visionnaires.

Ils visualisaient constamment les grandes choses qu’ils pouvaient accomplir et vivaient dans l’attente d’accomplir ces grandes choses.

Nous avons tous à notre disposition les mêmes ressources que Barack Obama, Nelson Mandela ou Albert Einstein. Il nous suffit de les utiliser à bon escient. C’est en cela que nous sommes tous nés riches.

2.    La puissance du potentiel humain

Selon le grand psychologue et philosophe américain William James, tout au long de sa vie, l’être humain moyen n’utilise qu’à peine 10% de tout son potentiel.

Nous sommes tous dotés de dons extraordinaires. Mais, dès notre tendre enfance, on nous inculque la culture et la peur de l’échec. On nous identifie à nos notes à l’école. Quel gâchis !

Un adage dit que : « Si vous jugez un poisson sur ses capacités à grimper à un arbre, il passera toute sa vie à croire qu’il est stupide. » C’est tellement vrai et c’est malheureusement ce que le système éducatif et professionnel conventionnel s’acharne à faire.

Libérez votre potentiel et cessez de ressasser vos erreurs et blessures du passé. Parce que c’est ce que plus de 95% gens font et c’est pourquoi si peu de gens atteignent les sommets. La plupart des gens passent 95% de leur temps à vivre dans leur passé.

Allez de l’avant et cessez de penser à l’envers et d’avancer à reculons.

Chapitre 10 : La loi du vide

Bob Proctor Vide

La loi du vide signifie que vous devez laisser tomber, lâcher prise pour accueillir de nouvelles bénédictions dans votre vie. Vous devez donner pour recevoir.

Vous devez faire de la place pour obtenir tout ce que vous désirez réellement.

Prenez votre armoire à vêtements. Faites-y le ménage et DONNEZ tous les vêtements que vous ne portez plus. Ne les vendez pas ! Donnez-les ! Vous serez surpris de voir à quel point votre armoire était remplie de vêtements qui ne vous serviront plus. Vous serez tout autant surpris de voir à quelle vitesse elle se remplira, cette fois-ci, de nouveaux vêtements que vous désiriez et qui vous serons vraiment utiles.

La nature a horreur du vide. Vous devez laisser une idée ou une pensée pour faire place à une nouvelle idée ou pensée.

Si vous voulez accueillir la nouveauté dans votre vie, vous devez vous débarrasser des vieilleries.

Vous ne donnerez jamais trop. Et quand vous donnerez, vous recevrez toujours en retour.

Pour mieux approfondir la loi du vide menant au succès, lisez Les Lois Dynamiques de la Prospérité de Catherine Ponder.

Conclusion 

« Vous êtes né riche » est un magnifique résumé de tous les concepts clés du succès que nous avons découverts jusqu’à présent. Il est très pragmatique et très pratique, tout en allant en profondeur dans des concepts très puissants.

Nous sommes tous nés riches. Oui, vous êtes né riche. Tout être humain sur cette terre est doté d’un potentiel incroyable. Il lui suffit d’en prendre conscience et de l’explorer sans limite. A partir de là, il constatera des changements extraordinaires dans sa vie.

Essayez les conseils prodigués dans ce livre. Laissez le doute et la peur de côté.

A très vite pour la suite de ce voyage !

Pour vous procurer ce livre sur Amazon, cliquez ICI. Petite précision ; ce lien n’est pas affilié 😊.

Si vous avez aimé cet article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 réflexions au sujet de “Vous êtes né Riche par Bob Proctor (9/60)”

  1. Merci beaucoup Elom, pour ce contenu qui m’a fait découvrir encore des nouveaux aspects de la manière de penser autrement, d’agir et de se développer. Je convis quiconque à savourer à fond, ce libre et ou ce résumé. Je vais relire maintes fois…

    Répondre
    • Je t’en prie cher Nestor. Merci à toi pour ton assiduité. Mettons-nous au travail pour accomplir nos rêves. Excellent week-end !

      Répondre
  2. J’adore que cet ouvrage aborde un sujet purement matériel mais d’un point de vue spirituel, voire même mystique en parlant de conscience, de manifester ce sur quoi nous portons notre attention et de pouvoir intérieur. Je suis aussi absolument convaincu de la puissance de la visualisation. La considération que votre subconscient est comme un serviteur obéissant et diligent me fait fortement penser à un de mes ouvrages préférés : Psycho‑Cybernetics de Maxwell Maltz. J’ai lu et je vais appliquer ces précieux conseils. Merci.

    Répondre
    • Merci beaucoup de ton précieux feedback cher Walid. Le subconscient est en effet si puissant mais peu le connaissent ou l’utilisent. Notre but est d’en apprendre toujours plus sur cette magnifique part de nous-mêmes. Je vais également ajouter Psycho-Cybernetics à ma liste de lecture. Je t’en dirai des nouvelles. Merci et à très vite.

      Répondre
  3. Merci Elom pour cet article.
    Vraiment très complet et passionnant à lire.
    Cela m’a donné envie de lire le livre.

    J’ai bien aimé l’idée de faire circuler l’argent.
    “L’argent est à mon service et j’en suis le maître.”
    Que l’on peut interpréter comme :
    Je suis au-dessus de l’argent et peux l’obtenir quand je veux (en faisant le nécessaire pour).
    Merci.

    Répondre
    • Tout le plaisir est pour moi Christian ! Ce livre est une véritable pépite. Et oui, dans notre quête du succès et du bien-être, nous devons nous mettre au dessus de l’argent et éviter d’en devenir l’esclave. Merci pour cette belle leçon tirée. À très bientôt.

      Répondre
  4. C’est un superbe article que j’ai lu et que je relirai attentivement pour bien m’en imprégner et me mettre en action car j’ai des croyances limitantes concernant l’argent.
    Je note aussi ce livre que je ne connais pas et que je lirai bientôt.

    Bonne journée et merci chaleureusement pour ces conseils !
    Caroline

    Répondre

Laisser un commentaire